Images : Un photographe lève le voile sur un marché de viande de chats et les photos sont insupportables.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un photographe lève le voile sur un marché de viande de chats et les photos sont insupportables.

Sur les photos dévoilées par Quyen, on peut voir que certains chats portent un collier.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
5,037 5.0k Partages

Un photographe a dévoilé les images troublante d'un marché au Vietnam où l'on propose de la viande de chat. Les vendeurs offrent ce produit sous le nom de "petits tigres".

L'activiste connu sous le nom de Quyen est très impliqué dans la protection des chats.

Voilà donc que Quyen s'est rendu le mois dernier dans un marché de Quan Binh Tan, à Ho Chi Minh City, afin de dénoncer le commerce de la viande de chat.

Au Vietnam, un croyance populaire prétend que la viande de chat a des propriétés spéciales et ainsi, qu'elles procurent à ceux et celles qui en mangent une agilité féline et de la puissance.

On raconte aussi que la viande de chats peut nous éviter la malchance.

Un plat préparé au restaurant qui contient de la viande de chat peut être vendu pour la somme de 70 dollars US.

Sur les photos dévoilées par Quyen, on peut voir que certains chats portent un collier.

Cela indique qu'il y a fort probablement des chats parmi ceux-ci qui ont été littéralement arrachés de leur foyer.

Peut-être s'agissait-il de chats qui ont été capturés à l'extérieur de leur maison et qui termineront dans l'assiette d'un client?

Les activistes ont salué le geste de Quyen, car en dévoilant ce marché méconnu, on sait maintenant que la population sera informée de cette réalité horrible.

D'ailleurs, bien qu'on dénonce de plus en plus la vente de viande de chien, la cause des chats destinés à la production de viande est reléguée à l'arrière-plan.

Grâce à cette vidéo, cette cause reprendra peut-être une place plus importante dans les préoccupations de la population.

Ce marché doit cesser, non seulement en raison du côté barbare de cette industrie, mais aussi parce que la vente de viande de chat a été interdite en 1997 au Vietnam suite à une épidémie de rats.

Toutefois, même malgré cette interdiction par la loi, de nombreux restaurants ont choisi de la contourner.

Par exemple, en la vendant sous l'appellation de "petit tigre", les restaurants évitent d'attirer l'attention des inspecteurs.

De plus, il ne faut pas oublier que la viande de chat comporte de nombreux risques pour la santé, car comme ces chats sont sélectionnés au hasard, on n'est aucunement assuré de leur état de santé.

Mais même malgré la loi et les avertissements, on ne peut pas ignorer qu'il existe toujours un marché pour cela et la raison principale qui peut expliquer cela, c'est qu'il existe encore des clients qui désirent consommer ce produit.

Disons-le, le combat est bien loin d'être terminé!

Partager sur Facebook
5,037 5.0k Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Courtoisie