Nouvelles : 1100 carcasses de dauphins morts sont retrouvées sur les côtes de la France.

1100 carcasses de dauphins morts sont retrouvées sur les côtes de la France.

Une véritable tragédie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,540 1.5k Partages

Des carcasses de dauphins gravement mutilés dont les nageoires avaient été coupées ont été retrouvées sur les côtes de la France.

Mais non seulement l'état des carcasses a grandement choqué, mais aussi, le nombre horrible de ces carcasses.

En effet, ce sont 1100 carcasses qui se sont échouées sur le bord de l'eau depuis janvier dernier.

De nombreux groupes écologiques ont réagi depuis janvier et ceux-ci accusent la pêche commerciale d'être à l'origine de cette véritable catastrophe. Selon ces groupes, l'industrie de la pêche mène des opérations très agressives.

Selon Willy Daubin, Centre national de recherche scientifique de l'Université de La Rochelle, le nombre de carcasses retrouvées sur les côtes de la France n'a jamais été aussi élevé: "En trois mois seulement, nous avons déjà battu le record de l'an dernier qui avait déjà battu celui de 2017. Il s'agissait alors de la pire année en 40 ans."

Toujours selon Daubin, dans 90% des cas, les dauphins sont tués accidentellement, car ceux-ci sont blessés ou tués par les filets industriels. Toutefois, on n'arrive pas encore à expliquer pourquoi des pics se sont produits dans les deux dernières années.

Si les nageoires des dauphins sont souvent tranchées, c'est parce que les pêcheurs les coupent afin de les dégager plus facilement des filets. De plus, en procédant ainsi, les pêcheurs risquent moins d'endommager leurs filets.

Le ministre de l'Environnement, Francois de Rugy, a récemment fait savoir qu'il avait demandé à ce que la façon de faire des pêcheurs industriels soit revue afin de réduire les dégâts du genre. Alors que la question environnementale est déjà très importante au sein de l'opinion publique, le ministre n'a vraiment pas de temps à perdre à cet effet.

Toutefois, les groupes écologiques affirment que le gouvernement n'en fait pas encore suffisamment et ainsi, si les carcasses de dauphins continuent à s'accumuler sur le rivage, les élus en entendront certainement parler.

Partager sur Facebook
1,540 1.5k Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Courtoisie