Nouvelles : 52 parcs et jardins de Paris deviennent non-fumeurs.

52 parcs et jardins de Paris deviennent non-fumeurs.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
165 165 Partages

52 espaces verts de Paris vont devenir sans tabac à partir du 8 juin prochain. Ainsi, les fumeurs qui contreviendront à cette nouvelle mesure s'exposeront à une amende de 38 euros.

On se souviendra qu'il y a un peu moins d'un an, des premières mesures du genre avaient été adoptées et 6 espaces verts avaient fait l'objet d'un tel type d'interdiction. 

Il sera désormais beaucoup plus difficile pour les fumeurs de s'y retrouver entre les lieux où il est encore permis de fumer, étant donné l'ajout très considérable de 52 espaces verts visés par cette interdiction.

Outre le parc George-Brassens, la majorité des espaces verts touchés par l'interdiction seront des squares de faible superficie.

Il n'en demeure pas moins que ces 52 espaces verts cumuleront maintenant près de 10% du total des espaces verts. 

Les autorités expliquent qu'il y a de nombreux avantages à interdire la cigarette dans les parcs en prenant notamment pour exemple la diminution du nombre de mégots qui sont retrouvés sur le sol.

Pénélope Komitès, adjointe en charge des espaces verts, explique que les espaces verts touchés par cette interdiction ont "été sélectionnés par les mairies d’arrondissement à qui la maire de Paris a proposé d’étendre l’expérimentation de l’année dernière".

Quant à Jean-François Legaret, maire (LR) du Ier arrondissement, celui-ci indique: "Je suis plutôt pour ce type d’initiative. Mais je n’ai jamais été consulté sur cette mesure. Les mairies d’arrondissement sont responsables des espaces verts de moins d’un hectare. Dans le Ier, cela ne concerne que le square du Vert-Galant, les autres espaces verts dépendant de la mairie centrale ou de l’Etat."

Cette nouvelle mesure qui vise les parcs s'ajoute donc aux nombreuses mesures antitabac qui ont été adoptées dans les dernières années dont l’interdiction de fumer à l’intérieur des aires de jeux pour enfants en vigueur depuis 2015 et la verbalisation des jets de mégots (68 €) depuis 2017.

Rappelons donc qu'à partir du 8 juin, le fait d’allumer une cigarette dans un des 52 espaces verts visés sera désormais passible d’un PV à 38 €. Les agents de la Ville affirment qu'ils ne passeront pas immédiatement à la verbalisation et que la lutte contre la cigarette passera d’abord par des opérations de sensibilisation.

Partager sur Facebook
165 165 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Courtoisie