Nouvelles : À 61 ans, cette grand-mère accouche du bébé de son fils homosexuel.

À 61 ans, cette grand-mère accouche du bébé de son fils homosexuel.

Une histoire hors du commun.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,487 1.5k Partages

Il s'agit sans doute de l'histoire la plus extraordinaire de la journée et elle nous vient des États-Unis où une femme de 61 ans a mis au monde sa propre petite-fille parce que son fils est homosexuel et ni lui ni son conjoint ne pouvait porter d'enfant. Elle a donc joué les mères porteuses.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute relancer le débat sur les mères porteuses. Certains sont complètement pour cette pratique, d'autres sont totalement contre. Une chose est certaine, tout le monde à son avis sur la question et beaucoup d’individus ne sont pas prêts de changer d'avis. Cette histoire risque en tout cas de faire polémique puisque Cecile Eledge, une femme de 61 ans a mis au monde sa propre petite-fille parce que son fils Matthew est homosexuel et ni lui ni son conjoint ne pouvait porter d'enfant. Une histoire incroyable parce que plusieurs personnes sont impliquées dans la naissance de cet enfant.

Tout d'abord, le Journal de Montréal explique qu'il y a bien sûr Cecile Eledge qui a fait office de mère porteuse, il y a également Lea qui a participé à cette belle aventure, la soeur d'Elliot qui est le conjoint de Matthew. En effet, Lea a décidé de donner l'ovule qui a permis de faire une fécondation in vitro dans le corps de Cecile grâce au sperme de Matthew. Il s'agit donc d'un bébé qui a été conçu à l'aide de trois personnes. Une situation relativement rare. Le plus incroyable dans cette histoire, c'est qu'il s'agit d'une collaboration familiale.

Le Journal de Montréal explique que Cecile avait tout d'abord lancé à la blague l'idée d'être mère porteuse, mais elle a été rapidement prise au serieux par son fils. Pourtant, elle pensait qu'elle était trop vieille pour porter un enfant, mais les médecins lui ont affirmé que non. Certes, elle ne pouvait pas tomber enceinte naturellement, mais par contre tout restait possible en termes de fécondation in vitro. Elle a donc décidé de tenter l'aventure.

Cecile a mis au monde une petite fille prénommée Uma Louise, raconte le Journal de Montréal. Elle est en parfaite santé et rend déjà heureuse toute sa famille. Il s'agit donc d'une très belle histoire qui risque de donner des idées à d'autres personnes qui ne peuvent pas avoir d'enfant pour différentes raisons.

Partager sur Facebook
1,487 1.5k Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Ariel Panowicz Creative