Nouvelles : À 83 ans, Silvio Berlusconi quitte sa compagne de 34 ans pour une femme plus jeune.

À 83 ans, Silvio Berlusconi quitte sa compagne de 34 ans pour une femme plus jeune.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Silvio Berlusconi, ancien Premier ministre italien et milliardaire de 83 ans, a annoncé qu'il quittait sa compagne de 34 ans pour une femme ayant 54 ans de moins que lui.

C'est donc après une relation qui aura duré 12 ans que Berlusconi a décidé d'y mettre un terme, tout en précisant qu'il demeurerait "ami" avec son ancienne flamme.

La nouvelle a été officiellement annoncée par l'entremise d'un communiqué de son parti politique, Forza Italia.

Le quotidien La Repubblica a révélé pour sa part que Francesca Pascale n'avait pas caché son étonnement lorsqu'elle a été interrogée quant à cette séparation. Toutefois, la jeune femme de 34 ans semble être aussi encline à poursuivre une relation d'amitié avec Berlusconi: "Il restera pour toujours cher à mon cœur. Je lui souhaite tout le bonheur du monde et j’espère qu’il trouvera quelqu’un qui prendra soin de lui comme je l’ai fait moi-même."

La nouvelle compagne de Berlusconi se nomme Marta Fascina et elle est une parlementaire de son parti.

Alors que certaines rumeurs circulaient au cours des mois précédents, Pascale avait déclaré au magazine Novella 2000 que Fascina dormait parfois à la résidence de Berlusconi pour des raisons strictement professionnelles, puisqu'elle souhaitait être disponible immédiatement pour des réunions de travail.

Tout récemment, des photos montrant Berlusconi avec sa nouvelle amoureuse ont commencé à apparaître, dont certaines où l'on pouvait voir le couple quittant un hôtel en Suisse, accompagné des chiens appartenant à Berlusconi et Francesca Pascale. À cet effet, cette dernière a déclaré: "Cela m’amuse de voir un membre du parlement promener mon chien. Mais ça ne me dérange pas."

Rappelons que pendant deux décennies, Berlusconi a été un acteur majeur dans le milieu politique en Italie, et ce, même si sa réputation été écorchée à de nombreuses reprises par des scandales sexuels.

En 2013, il avait été condamné à 7 ans de prison pour des relations sexuelles tarifées avec une adolescente de 17 ans, mais la peine avait été annulée en appel.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Capture d'écran