Nouvelles : “ À l'homme qui a bu de l'alcool cette nuit-là. Tu as failli tuer ma maman ! ”

“ À l'homme qui a bu de l'alcool cette nuit-là. Tu as failli tuer ma maman ! ”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une fillette de huit ans a écrit une lettre à un conducteur qui a failli tuer sa mère dans une collision frontale alors qu'il était en état d'ébriété.

La mère nommée Amelia Elce rentrait chez elle à Mansfield, Nottingham, lorsqu'une voiture qui circulait du mauvais côté de la route l'a percutée de plein fouet.

Par miracle, la mère a eu la chance de survivre à l'accident, mais sa fille Isabelle a été tellement bouleversée par l'accident qu'elle a décidé d'écrire une lettre au conducteur. Ce dernier, un homme nommé Tomasz Niedziela, avait été arrêté sur les lieux alors que des analyses d'alcoolémie avaient démontré que son sang contenait plus de deux fois la limite permise. 

Dans sa lettre, la fillette explique tout d'abord: "À l'homme qui a bu de l'alcool cette nuit-là. Tu as failli tuer ma maman ! Elle a dû aller à l'hôpital avec du sang qui coulait de sa tête et j'ai failli ne plus avoir de maman. Alors s'il vous plaît ne faites plus jamais cela à nouveau. Merci d'Isabelle."

La mère de la petite Isabelle a décidé de partager la lettre sur Facebook et peu de temps après, de nombreux internautes tenaient déjà à saluer le geste de la fillette. 

Amelia Elce a expliqué au site Lad Bible qu'elle était très fière de sa fille: "Quand elle nous a présenté sa lettre, nous avons tous été tellement surpris. Elle a demandé si nous pouvions l'envoyer au chauffeur, mais nous lui avons dit que même si elle ne se rendait pas à lui, si une personne la voyait et lisait sa lettre sur Facebook, cela pourrait lui faire réfléchir à deux fois avant de conduire. Elle est si aimante et nous sommes tous si fiers d'elle. J'aimerais aussi remercier toute ma famille et mes amis pour le soutien qu'ils m'ont apporté depuis l'accident. J'espère juste que Niedziela se rend compte de l'impact massif que ses actions ont eu sur moi et ma famille et qu'en partageant mon histoire, les gens réfléchiront à deux fois avant de prendre le volant après avoir bu un verre".

Depuis l'accident qui est survenu le 21 septembre dernier, la mère n'a pas encore été en mesure de reprendre le volant. La jeune maman doit d'ailleurs encore recevoir des soins pour ses blessures et du soutien psychologique suite à la collision.

Le conducteur de 35 ans qui a failli lui faucher la vie, Niedziela, a été condamné le jeudi 12 décembre dernier par le tribunal de Mansfield à une interdiction de conduire de 20 mois, à une amende de 590 livres (768 dollars), une autre amende de 59 livres (76 dollars) ainsi qu'à payer des frais de 85 livres (110 dollars).

Enfin, Claire Rukas, qui est de la police du Nottinghamshire, a déclaré pour sa part: "La lettre d'Isabelle montre à quel point le fait de conduire en état d'ébriété peut être dommageable et percutant.Elle aurait pu perdre sa mère à cause des actions téméraires de Niedziela. J'espère qu'Isabelle et sa famille se remettront de cet incident traumatisant et au nom de la police du Nottinghamshire, je voudrais leur souhaiter à tous un joyeux Noël et une bonne année. Conduire sous l'influence de l'alcool ou de drogues est toujours un danger important, mais à Noël, les risques sont encore plus fréquents avec des nuits plus sombres, le mauvais temps et, malheureusement, il y a plus de gens qui prennent ce risque en buvant ou en consommant de la drogue, puis en prenant le volant."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Capture d'écran