Nouvelles : ALERTE Le président iranien lance un sérieux avertissement aux États-Unis

ALERTE Le président iranien lance un sérieux avertissement aux États-Unis

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré que les États-Unis ont fait une « grave erreur » en assassinant le général iranien Qassem Soleimani lors d'un raid à Bagdad. Il a prévenu que les Américains en subiront les conséquences pour les années à venir. 

L'une des filles de Qassem Soleimani aurait demandé au président iranien de venger la mort de son père, selon le Daily Mail. Hassan Rohani aurait alors rétorqué que « tout le monde se vengerait ».

« Les Américains n'ont pas réalisé quelle grave erreur ils ont commise. Ils subiront les conséquences de tels actes criminels non seulement aujourd'hui, mais aussi tout au long des années à venir », a déclaré Hassan Rohani.

« Ce crime commis par les États-Unis restera dans l'histoire comme l'un de leurs crimes inoubliables contre la nation iranienne », a-t-il ajouté. 

Vendredi, le président américain Donald Trump a demandé aux citoyens américains de quitter l'Irak sans attendre.

« En raison des tensions accrues en Irak et dans la région, nous exhortons les citoyens américains à quitter l'Irak immédiatement. En raison des attaques des milices soutenues par l'Iran dans l'enceinte de l'ambassade des États-Unis, toutes les opérations consulaires sont suspendues. Les citoyens américains ne devraient pas approcher l'ambassade », peut-on lire dans un message du gouvernement, partagé par Donald Trump.

Suite aux inquiétudes de la communauté internationale, Donald Trump a expliqué qu'il avait assassiné le général iranien parce qu'il préparait des « attaques imminentes et sinistres » contre les Américains, selon le Daily Mail : « Nous l'avons pris en flagrant délit et nous y avons mis fin ».

« Nous avons pris des mesures hier soir pour mettre fin à une guerre. Nous n'avons pas pris de mesures pour déclencher une guerre », a martelé Donald Trump.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran