Nouvelles : Arrêté ivre au volant, il affirme que son corps produit de l'alcool contre sa volonté.

Arrêté ivre au volant, il affirme que son corps produit de l'alcool contre sa volonté.

Une excuse pas comme les autres.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,184 2.2k Partages

Se faire arrêter au volant de sa voiture lorsqu'on a un peu trop bu, ce n'est jamais drôle et beaucoup essayent de trouver une excuse en béton pour passer entre les mailles du filet comme ce Japonais qui affirme que son corps produit de l'alcool quand il est nerveux.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en faire sourire une grande partie d'entre vous tant il s'agit d'une histoire qui nous laisse sans voix. En effet, au Japon, dans la ville d'Itami, un Japonais a invoqué le syndrome de l'auto-brasserie lorsqu'il s'est fait arrêter ivre au volant par la police. Oui, vous avez bien lu.

Wikipédia explique que «le syndrome d'auto-brasserie, plus rarement connu sous le nom de syndrome de fermentation intestinale, est une maladie intestinale rare et très peu documentée, dont l'existence ne fait pas l'unanimité chez les spécialistes, qui se manifeste par une production enivrante d'alcool due à une fermentation endogène excessive dans le système digestif causée par la levure Saccharomyces cerevisiae».

Autrement dit, il est possible d'être saoul sans avoir bu la moindre goutte d'alcool. Le Parisien explique que c'est exactement cette excuse qu'a sortie aux policiers un Japonais pour justifier sa conduite en état d'ébriété. La chaîne de télévision explique qu'il a déclaré aux forces de l'ordre la phrase suivante: «Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l'alcool». Malheureusement pour lui, les policiers n'ont pas cru à cette excuse et ont décidé de l'arrêter. Il faut dire qu'il est quasiment impossible pour eux de vérifier sur le coup si ce qu'il disait était vrai.

D'après les informations du quotidien Le Parisien, les Japonais seraient touchés plus que les autres par le syndrome de l'auto-brasserie en raison de leur alimentation qui est notamment très riche en levures et glucides. Ce n'est pas pour autant qu'il s'agit d'une excuse valable selon les forces de l'ordre qui ne devaient sans doute même pas être au courant de ce phénomène. On image qu'au cours des prochaines semaines, cette excuse va être sortie à tour de bras par des individus ivres au volant. La meilleure solution pour ne pas se faire arrêter reste tout de même de ne pas boire.

Partager sur Facebook
2,184 2.2k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock