Nouvelles : Attention! Un nouveau type de virus fait son apparition sur Skype et Messenger.

Attention! Un nouveau type de virus fait son apparition sur Skype et Messenger.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
154 154 Partages

La compagnie d'antivirus Avast a récemment fait la découverte d'un tout nouveau logiciel malveillant nommé Rietspoof. Le logiciel en question se propage par l'entremise de Messenger et de Skype.

Au cours des dernières années, d'autres virus se sont propagés de la même façon et ici on n'a qu'à penser à EKO ou FacexWorm qui avaient fait couler beaucoup d'encre.

Or, ce qui est très préoccupant pour le moment, c'est qu'on ignore encore quel est le motif exact de ce nouveau logiciel malveillant.

Avast affirme avoir détecté Rietspoof pour la première fois en août 2018. Toutefois, la propagation du virus a vraiment débuté à partir de janvier dernier.

Pour le moment, il semblerait que le virus ne s'intéresse qu'aux appareils qui bénéficient d'une adresse IP située aux États-Unis, mais comme l'expliquent plusieurs spécialistes, le virus pourrait agrandir son territoire d'un moment à l'autre.

Selon les spécialistes qui oeuvrent sur le site de François Charron, le virus Rietspoof est "un logiciel de type "dropper" ou "downloader" et se déploie en quatre phases".

Comme Rietspoof est signé avec des certificats légitimes, les logiciels qui détectent les virus et autres logiciels malveillants ne sont pas toujours en mesure de l'identifier.

Puis, une fois que Rietspoof est installé, celui-ci peut désormais télécharger, téléverser et supprimer des fichiers, exécuter des programmes, puis enfin s’autodétruire en cas d’urgence.

Les spécialistes craignent cependant qu'en fait, Rietspoof puisse être seulement une porte d'entrée afin de permettre à d'autres logiciels malveillants de s'installer.

Pour le moment, les spécialistes d'Avast affirment ignorer quelle est la réelle intention des concepteurs de Rietspoof tout en soulignant qu'ils mettront les bouchées doubles au cours des prochaines semaines afin de démystifier ce logiciel malveillant.

Pour le moment, les internautes ne peuvent pas faire beaucoup de choses pour se protéger du logiciel malveillant, mais il demeure que la vigilance reste le meilleur outil afin de se tenir à l'abri des problèmes.

Partager sur Facebook
154 154 Partages

Source: François Charron · Crédit Photo: Courtoisie