Nouvelles : Audrey Gagnon plaide coupable de meurtre à l'endroit de sa fille Rosalie.

Audrey Gagnon plaide coupable de meurtre à l'endroit de sa fille Rosalie.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Audrey Gagnon, la mère de la petite Rosalie Gagnon, a plaidé coupable de meurtre au deuxième degré mercredi matin et elle ne sera admissible à la libération conditionnelle qu'après 14 ans.

La femme de 25 ans a aussi plaidé coupable pour une accusation d'outrage envers un cadavre et c'est le juge Carl Thibault qui a accepté la proposition commune de la Couronne et de la défense concernant la peine.

Lorsque la mère a plaidé devant le tribunal, le juge a déclaré: "Vous avez commis l'irréparable, vous avez enlevé la vie de votre enfant, à votre propre chair."

Lors de son passage devant le tribunal, il a été expliqué que la jeune femme de 25 ans avait eu une enfance très difficile, en raison de ses parents qui étaient toxicomanes et de sa mère qui souffre de problèmes de santé mentale.

La jeune femme souffre d'ailleurs elle aussi de problèmes de santé mentale et elle a été victime de sévices physiques et psychologiques par un membre de sa famille.

C'est le 17 avril 2018 que la mère a assassiné sa fille de 32 coups de couteau à la tête et au dos.

Peu avant le drame, la jeune femme avait été expulsée de la maison Marie-Rollet, pour ensuite être hébergée par un ami dans l'arrondissement de Beauport. 

Le soir du meurtre, la mère avait consommé de l'alcool et du cannabis et c'est pendant que son colocataire était sorti de la maison qu'elle a tué sa fille.

La mère avait ensuite quitté son domicile avec le corps de sa fille qu'elle traînait dans une poussette et peu après que celle-ci se soit enlisée dans la neige du parc Terrasse-du-Bon-Air, elle a jeté le corps dans les poubelles.

Audrey Gagnon avait expliqué par la suite à des policiers que sa fille se trouvait chez son oncle, puis elle avait fini par indiquer aux policiers l'emplacement précis où elle avait jeté le corps de la petite Rosalie.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran