Nouvelles : Aux États-Unis, un enseignant blesse trois étudiants avec une arme à feu

Aux États-Unis, un enseignant blesse trois étudiants avec une arme à feu

Il semblerait que la journée s'est poursuivi comme si rien ne s'était produit.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
66 66 Partages

Un professeur qui avait déjà travaillé en tant que réserve de police a accidentellement tiré un coup de feu mardi dans une classe de la Seaside High School. L'incident a blessé trois étudiants.

Le professeur Dennis Alexander présentait un cours à propos de la sécurité avec les armes à feu quand il a accidentellement tiré vers 11h du matin.

Alexander pointait alors le plafond avec son arme quand le coup est parti et ainsi, des morceaux du plafond ont soudainement chuté au sol.

Le département de police de Seaside a expliqué que l'incident n'avait heureusement fait aucun blessé grave.

Toutefois, Fermin Gonzales a expliqué sur les ondes de KSBW que son fils de 17 ans avait souffert de blessures modérées après que des fragments de la balle aient ricoché sur le plafond pour atteindre son cou.

Le père ajoute qu'ironiquement, le professeur venait tout juste de dire à ses étudiants qu'il voulait s'assurer que l'arme ne contienne aucunement munition avant de peser sur la gâchette.

Aux dires de Gonzales, les conséquences d'un tel incident aurait pu être beaucoup plus graves.

Le père a aussi expliqué que le professeur s'apprêtait à enseigner aux étudiants la bonne méthode à utiliser dans une situation où il faudrait désarmer un autre individu.

Évidemment, ce fut le choc total dans la classe quand le coup a retenti et le professeur, qui est réserviste pour le Sand City Police Department, s'est aussitôt excusé auprès de ses étudiants.

Cependant, l'établissement n'a même pas vérifié s'il y avait eu des blessés ou quoi que ce soit.

Il semblerait que la journée s'est poursuivi comme si rien ne s'était produit.

Gonzalez a expliqué qu'il avait subi tout un choc en apprenant que son fils était revenu de l'école avec du sang sur son chandail et qu'ensuite, une radiographie avait démontré qu'il avait des fragments de balle dans son corps.

Alexander a été suspendu de l'école où il travaillait et la police de Seaside lui a réservé le même sort quant à son travail de réserviste.

Selon la loi, même si Alexander avait un permis de port d'armes, celui-ci n'était pas autorisé à se présenter en classe avec une arme à feu.

L'histoire d'Alexander a suscité de nombreuses réactions au pays, étant donné les récentes révélations du président Donald Trump quant au fait que les professeurs devraient être armés afin de prévenir les tueries dans les écoles des États-Unis.

Aux dires de plusieurs activistes qui militent contre les armes à feu, le cas d'Alexander démontre à merveille l'absurdité des propos du président.

Partager sur Facebook
66 66 Partages

Source: KSBW · Crédit Photo: Capture d'écran