Nouvelles : Brigitte Macron sifflée et huée doit quitter avant d'avoir donné le coup d'envoi du match

Brigitte Macron sifflée et huée doit quitter avant d'avoir donné le coup d'envoi du match

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,210 3.2k Partages

Brigitte Macron était en plein cauchemar mercredi soir alors qu'elle a été sifflée lors d'un match caritatif. 

Elle a été sifflée si fort dès que son visage est apparu sur les écrans géants qu'elle n'a jamais pu donner le coup d'envoi du match mixte hommes-femmes. 

« Ce n'est pas elle qui est sifflée, c'est Emmanuel Macron. Et quand elle apparaît, elle a le nom, elle représente Macron, donc elle est sifflée », a expliqué l'éditorialiste Christophe Barbier sur les ondes de BFM TV. 

Juste avant le match, la Première Dame avait condamné les violences sur les Champs Élysées du week-end dernier. 

« Personne n'oublie ce qui s'est passé », a-t-elle lancé aux médias. « On a tous ça dans la tête et ça ne peut pas continuer, c'est certain. »

« On veut arrêter cette violence parce qu'il n'y a pas de vie possible, pas de réconciliation possible avec cette violence », a-t-elle ajouté. 

Emmanuel Macron avait été sévèrement critiqué samedi alors qu'on le voyait dévaler les pentes de skis à La Mongie, une station de sports d'hiver des Pyrénées (sud-ouest) pendant que les manifestants allumaient des feux sur les Champs Élysées. Brigitte Macron a tenu à prendre la blâme. 

« Dès qu'il a pris conscience de ce qui se passait, il est parti. C'était évident », a assuré la Première Dame. 

« C'était moi qui lui avais préparé une escapade, mais bon... voilà », a-t-elle ajouté.

Partager sur Facebook
3,210 3.2k Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran