Nouvelles : C'est la prison pour ex-préposé aux bénéficiaires qui a agressé sexuellement une adolescente de 17 ans

C'est la prison pour ex-préposé aux bénéficiaires qui a agressé sexuellement une adolescente de 17 ans

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un ex-préposé aux bénéficiaires de l’unité de traumatologie de l’Enfant-Jésus à Québec qui a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement une jeune femme qui était clouée à son lit d'hôpital a été condamné à une peine d'emprisonnement de 12 mois.

L'homme de 53 ans, qui se nomme Damba Kebe, a été reconnu coupable d'avoir agressé à l'été 2016 une adolescente de 17 ans qui avait été hospitalisée à l’unité de traumatologie de l’Enfant-Jésus suite à un grave accident de bateau. 

Alors que l'adolescente venait de sortie d'un coma de deux semaines, celle-ci avait été attachée à son lit d'hôpital et c'est alors que l'ex-préposé Damba Kebe aurait profité de la situation afin de l'agresser à deux reprises.

Lors du premier incident, l'homme l'aurait embrassé sur la bouche, puis au moment de la seconde agression, il aurait inséré un de ses doigts dans le vagin de la victime avant de le lécher.

Dans les deux cas, l'adolescente ne pouvait pas bouger ni parler.

Bien que l'accusé ait soutenu que le récit de la victime était un tissu de mensonges, le juge Jean R. Beaulieu de la Cour du Québec a préféré croire la version de la victime qui doit toujours être suivie par un psychologue en raison des traumatismes occasionnés par le cauchemar qu'elle a subi.

Le procureur de la Couronne a d'ailleurs tenu à souligner que les gestes posés par Kebe avaient jeté "un discrédit sur le noble travail de ceux qui doivent prendre soin des gens et met une méfiance qui n’a pas de raison d’être".

La Couronne souhaitait que Kebe soit condamné à une peine de 18 mois, tandis que la défense souhaitait une peine de 90 jours à purger de façon discontinue avec des travaux communautaires et une probation. Le juge aura finalement décidé de condamner Kebe à 12 mois.

L'ex-préposé a été congédié par l’hôpital de l’Enfant-Jésus et il travaille maintenant en tant que plongeur dans un restaurant.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Nouvelliste · Crédit Photo: iStock