Nouvelles : Cette mère affirme qu'interdire à des enfants non vaccinés d'aller à l'école viole leurs droits fondamentaux

Cette mère affirme qu'interdire à des enfants non vaccinés d'aller à l'école viole leurs droits fondamentaux

Une déclaration qui fait débat.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
618 618 Partages

En ce moment aux États-Unis et au Royaume-Uni, le débat fait rage au sujet des enfants qui ne sont pas vaccinés et une mère a décidé de prendre la parole en disant qu'interdire des enfants non vaccinés d'aller à l'école viole leurs droits fondamentaux. Une déclaration qui ne fait pas l'unanimité.

C'est le site web d'informations et de divertissement CafeMom qui rapporte cette nouvelle qui risque de diviser fortement l'opinion publique aux quatre coins de la planète. En effet, certains vont être pour une telle opinion alors que d'autres vont être complètement contre. Une chose est certaine, tout le monde ou presque va avoir son avis sur cette question tout de même délicate. En effet, Lottie Daley, une jeune mère de famille a déclaré qu'interdire des enfants non vaccinés d'aller à l'école viole leurs droits fondamentaux. Une déclaration qui est loin de faire l'unanimité auprès de tous les parents puisque certains ont peur que leurs enfants attrapent des maladies provenant des enfants non vaccinés.

Il faut dire qu'aux États-Unis, la rougeole a fait son grand retour et cela inquiète beaucoup certains parents qui ne veulent à tout prix pas prendre de risque avec la santé de leurs enfants, explique CafeMom. À l'inverse, il y a des parents qui sont très sceptiques à l'idée de faire vacciner leurs enfants et ils vont donc refuser quasiment systématiquement de les faire vacciner. 

On est donc face à deux catégories de personnes complètement opposées qui ont beaucoup de mal à s'entendre sur ce sujet. Ce débat s'est également exporté au Royaume-Uni où on peut observer plus ou moins les mêmes enjeux chez les parents. Certains voudraient même que les écoles n'acceptent pas les enfants non vaccinés, mais cela est contraire à leurs droits fondamentaux comme n'a pas manqué de le rappeler Lottie Daley.

Parce que oui, interdire à un enfant de fréquenter son école primaire est bien contraire aux droits des enfants. En effet, selon le principe 7 de la Déclaration Des Droits de l'Enfant qui date du 20 novembre 1959, "l'enfant a droit à une éducation qui doit être gratuite et obligatoire au moins aux niveaux élémentaires. Il doit bénéficier d'une éducation qui contribue à sa culture générale et lui permettre dans des conditions d'égalité des chances de développer ses facultés, son jugement personnel et son sens des responsabilités morales et sociales, et de devenir un membre utile de la société".

Partager sur Facebook
618 618 Partages

Source: CafeMom · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube