Nouvelles : Christelle , une caissière est licenciée pour avoir refusé de travailler le dimanche

Christelle , une caissière est licenciée pour avoir refusé de travailler le dimanche

Une « faute grave » pour l'entreprise.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
868 868 Partages

Après 18 ans dans la même entreprise, un supermarché, une femme a été licenciée pour avoir refusé de travailler le dimanche. Une nouvelle qu'elle a bien du mal à avaler. Elle d'ailleurs prévu de ne pas se laisser faire et de faire valoir ses droits.

C'est LCI qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en offusquer un grand nombre d'entre vous tant il s'agit d'une histoire qui va à l'encontre des droits des travailleurs. En effet, Christelle Lorant travaillait depuis 18 ans en tant que caissière dans un supermarché du groupe Cora, mais malheureusement pour elle, son employeur l'a licencié quasiment du jour au lendemain parce qu'elle a refusé de venir travailler un dimanche. L'entreprise a considéré que cela était une faute grave et ne lui a pas laissé la moindre chance de s'expliquer ou de se racheter. Christelle partage son malheur avec un autre même employé qui a subi le même sort.

LCI explique que le groupe Cora ne laissait pas vraiment le choix à Christelle: soit elle acceptait de travailler le dimanche soit elle prenait la porte. Pour elle, le dimanche est un jour sacré et elle pensait que ses 18 ans d'ancienneté allaient la protéger contre un éventuel licenciement. Malheureusement, il faut croire qu'elle avait tout faux parce que son employeur n'a pas hésité une seule seconde avant de la renvoyer. D'ailleurs, elle n'a même pas appris la nouvelle en personne, mais c'est par courrier que lui a été notifié son licenciement.

Toujours selon les informations de LCI, il semblerait que refuser de travailler le dimanche ne serait pas un motif de licenciement. On pourrait être donc face à un licenciement abusif, surtout que c'est un licenciement pour faute grave. Cela signifie que Christelle ne touchera aucune indemnité. Un véritable coup du sort qui l'a forcément beaucoup agacé au moment d'apprendre la nouvelle. 

LCI explique qu'elle a décidé qu'elle ne se laisserait pas du tout abattre et qu'elle allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir réparation, même allé jusqu'aux prud'hommes. Elle semble bien déterminée et on a hâte de connaitre le dénouement de cette histoire. Il s'agit donc d'une affaire à suivre.

Partager sur Facebook
868 868 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Adobe Stock