Nouvelles : Coronavirus à bord du Diamond Princess: elles lancent un cri du coeur au gouvernement canadien

Coronavirus à bord du Diamond Princess: elles lancent un cri du coeur au gouvernement canadien

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Chantal Ménard et Flavie Trudel étaient de passage à l'émission Tout le monde en parle diffusée à Radio-Canada, dimanche soir. 

Bernard et Diane Ménard, les parents de Chantal, ont contracté le nouveau coronavirus, le COVID-19, alors qu'ils étaient à bord du bateau de croisière le Diamond Princess. Le beau-frère de Flavie, Julien Bergeron, a lui aussi contracté le coronavirus. Manon Trudel, la conjointe de Julien et la soeur de Flavie, a choisi de rester auprès de son conjoint malade plutôt que d'être rapatriée seule au Canada. 

Flavie Trudel a dénoncé l'inaction du gouvernement canadien en cette période crise. 

« Ça fait deux semaines qu'on les alerte », a-t-elle déploré. Elle croit que le gouvernement canadien aurait dû dépêcher un médecin au Japon plutôt que d'avoir une confiance « aveugle » envers les autorités sanitaires japonaises. Elle a notamment expliqué que les personnes à bord du bateau se sont fait offrir des masques chirurgicaux pour se protéger du virus, pas des masques N95. 

Chantal Ménard a ajouté que la seule chose que ses parents ont reçu de l'ambassade canadienne, c'était un sac contenant notamment du chocolat et un crayon. 

Flavie Trudel a ensuite expliqué que ses proches ont appris en lisant le Japan Times le 13 février que l'officier de quarantaine du Diamond Princess, celui qui est responsable de prendre la température et prélever la salive des personnes à bord, était atteint du coronavirus. 

Chantal Ménard souhaite que ses parents soient rapatriés au Canada le plus rapidement possible. Mais ils doivent avoir deux tests négatifs avant de quitter le Japon. Le test de Diane Ménard était toujours positif dimanche matin, d'après Le Droit. 

« J’ai parlé à Manon Trudel ce matin, on travaille fort pour essayer de sortir tout le monde de ce cauchemar-là. On ne va jamais lâcher jusqu’à ce que tous les Canadiens soient de retour chez eux », a dit Chantal Ménard.

La Croix-Rouge a envoyé des employés pour « apporter du réconfort et des services psychosociaux » aux 48 Canadiens hospitalisés au Japon pour rendre les conditions de quarantaine moins pénibles. 

« Clairement la Croix-Rouge ne peut rien faire. Ils disent qu’ils ont quatre équipes sur place, mais en vrai ils ont quatre personnes sur les lieux pour aider les 48 Canadiens séparés dans 20 hôpitaux japonais. Certains de ces hôpitaux sont à plus de 200km l’un de l’autre », s'est désolée Chantal Ménard, en entrevue avec Le Droit, ajoutant que ses parents n'ont eu aucun contact avec la Croix-Rouge jusqu'à maintenant.

Trois personnes qui se trouvaient à bord du Diamond Princess sont décédées du nouveau coronavirus selon le plus récent bilan.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Facebook / Tout le monde en parle