Nouvelles : Coronavirus: Donald Trump crée un malaise en serrant des mains en pleine conférence de presse

Coronavirus: Donald Trump crée un malaise en serrant des mains en pleine conférence de presse

Une attitude peu responsable.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'un grand nombre de personnes prend ses précautions pour éviter la propagation du coronavirus, le président des États-Unis Donald Trump a une nouvelle fois montré qu'il n'était pas inquiet pour sa santé en enchaînant les poignées de main et autres accolades lors d'une conférence de presse ce vendredi.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du web. En effet, le coronavirus ne semble pas du tout effrayer le président des États-Unis Donald Trump. Alors qu'un grand nombre de personnes évitent les contacts physiques, il n'a pas hésité à enchaîner les poignées de main et autres accolades lors d'une conférence de presse ce vendredi. 

Le plus ironique dans cette histoire, c'est qu'il annoncé la déclaration de l'état d'urgence aux États-Unis lors de cette conférence de presse. Différents intervenants ont également ont tenu à rappeler l'importance des règles d'hygiènes dans le contexte actuel dont celle de bien se laver les mains. 

Il a donc laissé l'impression d'être au-dessus des recommandations de santé publique. Une attitude peu responsable lorsqu'on sait que des campagnes de sensibilisation sont faites actuellement pour limiter les contacts entre personnes dans le but d'arrêter la propagation du coronavirus.

Dans une séquence hallucinante, on peut donc le voir enchaîner les poignées de mains avec d'autres intervenants qui ont l'air d'avoir du mal à refuser une poignée de main de la part du président des États-Unis. Le Parisien souligne que seulement Bruce Greenstein de LHC Group a refusé sa main tendue en lui proposant plutôt un «salut» du coude.

On vous laisse regarder le tout ci-dessous. Rappelons que 1629 cas de coronavirus ont été recensés aux États-Unis au moment d'écrire ces lignes. Parmi eux, le pays compte 41 décès.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube