Nouvelles : Coronavirus: les symptômes pourraient prendre jusqu’à 2 semaines avant de se manifester

Coronavirus: les symptômes pourraient prendre jusqu’à 2 semaines avant de se manifester

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le coronavirus s'est propagé notamment en France, aux États-Unis et en Australie, le ministre de la Santé chinois Ma Xiaowei a annoncé qu'il pourrait prendre jusqu’à 2 semaines avant de manifester des symptômes chez quelqu'un. 

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui va intéresser tous ceux qui suivent de très près la saga entourant la propagation du coronavirus chinois à travers la planète. En effet, le ministre de la Santé chinois Ma Xiaowei s'est de nouveau exprimé sur la situation et cela n'est pas forcément rassurant puisqu'il a indiqué que le coronavirus pourrait prendre jusqu’à 2 semaines avant de manifester des symptômes chez quelqu'un. Ainsi, une personne peut être détenteur du virus sans forcément le savoir et serait donc susceptible de contaminer d'autres personnes avant même de s'apercevoir qu'elle l’a contracté.

Pour l'instant, il s'agit encore d'une théorie qui a besoin d'être confirmée, indique Radio-Canada. Toutefois, la chaîne de télévision précise que si elle était véridique, elle ferait du coronavirus une maladie plus contagieuse que l'Ebola ou le SRAS. Rien que ça. Cependant, même si les avis divergent à ce sujet, il est encore trop tôt pour tirer ce genre de conclusion.

Radio-Canada rappelle que pour le moment le coronavirus a tué 56 personnes et a contaminé plus de 2000 personnes en Chine. Il s'est également propagé dans plusieurs pays à travers la planète. La France et les États-Unis ont chacun trois personnes l'ayant contracté. D'ailleurs, les deux pays sont en train d'organiser le rapatriement de leurs ressortissants qui se trouvent dans la ville de Wuhan.

La priorité de la Chine à l'heure actuelle est de stopper la propagation de ce virus le plus vite possible. C'est d'ailleurs pourquoi le pays n'a pas hésité à mettre environ 56 millions de personnes en quarantaine en Chine dont 11 millions à Wuhan, la ville d'où est partie l'épidémie. Le port du masque y est également obligatoire. Un contexte qui a complètement occulté le Nouvel An chinois dont les festivités, qui ont été annulées, devaient avoir lieu ce samedi 25 janvier.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock