Nouvelles : Coronavirus: «Nous nous préparons à une épidémie», déclare le nouveau ministre de la Santé

Coronavirus: «Nous nous préparons à une épidémie», déclare le nouveau ministre de la Santé

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'Olivier Véran a été nommé nouveau ministre de la Santé lundi dernier, le coronavirus occupe une grande place dans son début de mandat. Il a même déclaré que la France était en train de se préparer à une épidémie.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d'encre. En effet, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, a accordé une interview au quotidien où il revient notamment sur le coronavirus. Il a notamment déclaré être prêt à ce que de nouveaux cas soient détectés en plus de se préparer à une épidémie. S'il se peut qu'elle n'arrive pas, il préfère être préparé à toute éventualité. Rappelons que pour le moment, il ne reste plus qu'une personne atteinte du coronavirus en France et se trouve dans la ville de Lyon. Le virus a tout de même fait une victime: un homme de 80 ans.

Si le fait de déclarer que le gouvernement se prépare à une épidémie peut être déroutant, Olivier Véran a tâché de préciser sa pensée dans son interview avec Le Parisien. Il explique notamment que de plus en plus de laboratoires sont équipés pour pouvoir détecter le coronavirus, le nombre de masques commandés est également en hausse. Il essaye également de faire communiquer les acteurs du monde de la santé entre eux afin d'obtenir de meilleurs résultats. Il explique ne pas vouloir être pris au dépourvu si une épidémie pointe le bout de son nez en France.

Reste à savoir comment le coronavirus va évoluer en Europe et en France. Une chose est certaine, il risque d'occuper une grande place dans les médias pendant encore un bon moment. Toutefois, le pays semble pouvoir compter sur Olivier Véran, neurologue de formation, pour combattre le virus sur tous les fronts. «Nous restons en alerte maximale, a-t-il déclaré lors de son interview avec Le Parisien. Le quotidien rappelle que plusieurs Français revenus de Chine ce vendredi ont été placés en quarantaine pour les 14 prochains jours dans le Calvados.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Courtoisie