Nouvelles : Coronavirus: un premier cas d’origine inconnue aux États-Unis

Coronavirus: un premier cas d’origine inconnue aux États-Unis

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Aux États-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont commencé à envoyer de nouvelles directives de dépistage aux travailleurs de la santé après qu'un patient américain ait contracté le coronavirus, alors que les autorités médicales ignorent toujours comment le patient a pu être infecté.

Selon ce que les CDC ont annoncé mercredi soir, le patient en question, un homme de la Californie, a été infecté par le coronavirus, mais il n’a pas voyagé dans une destination où le coronavirus est présent et il n'est pas entré en contact avec une autre personne infectée.

John Garamendi, qui représente le district en Californie d'où provient le patient, a déclaré à CNN: "Il est question de savoir si cette personne peut parler ou non. Elle a été intubée, et elle ne peut donc pas être en mesure d’en discuter".

Dans les débuts de l’épidémie, les directives des CDC aux médecins aux États-Unis étaient qu’un patient devait avoir des antécédents de voyage en Chine ou avoir été en contact étroit avec quelqu’un qui avait été en Chine.

Le nouveau patient qui a incité les CDC à changer leur façon de faire a été transféré dans un autre hôpital du nord de la Californie la semaine dernière.

Selon une lettre de UC Davis Health, le patient "ne correspondait pas aux critères actuels des CDC pour Covid-19, un test n’a pas été immédiatement administré". 

Ce patient est devenu le premier cas américain d’origine inconnue, selon les CDC. Il pourrait s’agit peut-être du premier cas américain de "propagation communautaire" du virus, puisque la source de l’infection est inconnue.

Le directeur des CDC, Dr. Robert Redfield, a déclaré: "Dès que cette affaire a été reconnue, nous nous sommes rencontrés et nous avons révisé notre définition de cas pour les personnes sous enquête".

Pour sa part, le Dr Dean Blumberg, un spécialiste des maladies infectieuses à l’UC Davis Medical Center, dit croire que la nature mystérieuse de ce cas est importante: "Cela suggère que le virus est là-bas dans la communauté, et cela signifie à peu près que tout le monde est à risque. Nous ne savons pas qui pourrait le porter. Nous ne savons pas de qui nous pouvons l’obtenir."

Quant à celui qui a transmis le virus au patient de l’UC Davis, le Dr Blumberg avance que "cette autre personne a probablement exposé d’autres personnes", tout en ajoutant que "vous devez réaliser que ce virus est si nouveau, qu’aucun d’entre nous n’a aucune immunité à elle. Donc, toute personne qui est exposée est à haut risque d’être infectée par cela".

Les responsables de la santé tentent maintenant de retracer ceux qui pourraient avoir été en contact avec le patient de l’UC Davis.

La Dr Sonia Angell, directrice du Département de la santé publique de la Californie, a expliqué: "Nous avons actuellement des gens sur le terrain qui travaillent dans la communauté de la région, de l’État et aussi des CDC. Ils contactent toutes les personnes qui auraient pu être exposées, et ils les isolent". Angell a aussi souligné que "le risque pour le grand public reste faible".

Source: CNN · Crédit Photo: Adobe Stock