Nouvelles : Coronavirus: volontaires recherchés pour tester des vaccins expérimentaux

Coronavirus: volontaires recherchés pour tester des vaccins expérimentaux

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Des scientifiques sont présentement dans une véritable course contre la montre afin de mettre au point un vaccin contre le nouveau coronavirus, le COVID-19. 

Le National Institutes of Health a récemment mis au point un vaccin qui accélère le système immunitaire et les premiers tests chez les souris sont très encourageants. Des groupes de tous les coins du monde développent différents types de vaccins. Certains optent même pour des vaccins temporaires qui pourraient protéger les gens pour un mois ou deux, le temps de développer une protection plus durable, d'après CTV News. 

« Jusqu'à ce que nous les testions chez l'homme, nous n'avons absolument aucune idée de ce que sera la réponse immunitaire », a toutefois averti la Dr Judith O'Donnell, chef des maladies infectieuses au Penn Presbyterian Medical Center. 

Selon elle, le fait d'avoir de multiples vaccins en développement en même temps donnera au monde de meilleures chances de réussite pour se battre contre le nouveau coronavirus, le COVID-19. 

Les premiers tests sur les humains devraient commencer prochainement aux États-Unis, ont annoncé les autorités américaines vers la fin de la semaine. Comme les vaccins ne contiennent pas le virus, les volontaires n'ont aucune chance de contracter la maladie, ont assuré les autorités. Le but est donc de vérifier les effets secondaires des vaccins développés avant d'ouvrir les tests à un bassin de personnes plus large. 

Le Kaiser Permanente Washington Health Research Institute (KPWHRI) de Seattle va bientôt tester un vaccin auprès de 45 volontaires. Sur son site Internet, le KPWHRI explique que des participants volontaires sont recherchés. Ils doivent être âgées entre 18 et 55 ans, résider dans la région de Seattle et être en bonne santé. 

« Les essais de phase I n’étudient pas l’efficacité du vaccin dans la prévention des infections à coronavirus. Ce travail intervient à une phase ultérieure de la recherche sur les vaccins », précise-t-on. Ce sera donc la réponse du système immunitaire qui sera d'abord étudiée. 

Inovio Pharmaceuticals va aussi commencer des tests sur des humains le mois prochain à l'Université de Pennsylvanie et dans un centre de test à Kansas City, Missouri. 

Mais ne vous attendez pas à voir un vaccin disponible rapidement. Il faudra attendre entre 12 et 18 mois avant d'avoir un vaccin qui pourra être distribué à grande échelle, a souligné le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses du NIH, à CTV News.

« Je peux vraiment comprendre la frustration et peut-être même la confusion de tout le monde », a déclaré Kate Broderick, directrice de la recherche et du développement d'Inovio. « Vous pouvez tout faire aussi vite que possible, mais vous ne pouvez pas contourner certains de ces processus essentiels. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Adobe Stock