Nouvelles : COVID-19: Des fraudeurs profitent de la crise pour escroquer des consommateurs

COVID-19: Des fraudeurs profitent de la crise pour escroquer des consommateurs

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise du coronavirus sème un vent de panique chez certaines personnes, des fraudeurs profitent de cette période d'incertitudes pour escroquer des consommateurs vulnérables prêts à tout pour se protéger de la maladie.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en intéresser un grand nombre d'entre vous. En effet, la chaîne de télévision raconte que des fraudeurs profitent de la crise du coronavirus pour escroquer des consommateurs. Une réalité qui a poussé le Centre antifraude du Canada à réagir. Dans une annonce, le CAFC évoque notamment les entreprises qui offrent des tests de dépistage pour savoir rapidement si vous avez contracté le coronavirus ou non. Une pratique interdite puisque ce sont seulement les hôpitaux et les centres de dépistage provinciaux qui peuvent réaliser ce type de tests. 

Toutefois, Radio-Canada indique qu'il ne s'agit pas des seules fraudes qui ont lieu actuellement. En effet, sur le site web du Centre antifraude du Canada, on peut lire que «des consommateurs achètent de grandes quantités de produits et les revendent plus cher». On pense notamment au papier toilette, aux désinfectants pour les mains et tout autre produit utile dans la situation délicate dans laquelle nous sommes en ce moment. Le CAFC indique qu'il y a un risque que pour ces produits soient «périmés, d'une qualité inférieure et/ou dangereuse pour votre santé».

Crédit photo: Pexels

Autre fraude qui se développe de plus en plus depuis le début de la crise du coronavirus: «le porte-à-porte pour offrir de faux services de décontamination». Oui, vous avez bien lu. Il est donc important de faire attention et de refuser toute sollicitation de ce genre. D'autres personnes mal attentionnées «se font passer pour la police imposent des amendes sur-le-champ à des personnes qui portent un masque» alors «qu'il n'est pas illégal de porter un masque pour des raisons de santé».

Le Centre antifraude du Canada indique aussi sur son site que «les fraudeurs peuvent vous encourager vivement à investir dans de nouvelles actions prometteuses liées à la maladie». Enfin, certains d'entre eux «envoient des courriels d'hameçonnage, de harponnage et d'autres courriels malveillants qui exploitent les craintes du public au sujet de la COVID-19». Si vous avez un doute ou si vous pensez avoir été victime d'une fraude, vous devez contacter le CAFC pour lui en faire part.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock