Nouvelles : COVID-19: Des Québécois contaminés s'affichent sur Facebook

COVID-19: Des Québécois contaminés s'affichent sur Facebook

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Presse a révélé que des Québécois testés positifs pour la COVID-19 s'affichent sur Facebook. Pour respecter leur confidentialité, nous avons choisi de ne pas publier leurs noms. 

« Je me permets de vous dire que mon test au covid-19 s’est avéré malheureusement positif. Comme l’annonce d’un cancer, je me suis sentie anéantie au plus haut point. Les commentaires négatifs et les préjugés ne font qu’augmenter mon stress et ne règlent en rien la situation », écrit une mère de famille infectée après un voyage à New York. 

« Plusieurs personnes dans la société sont porteurs sans même le savoir et continue de se balader », a-t-elle ajouté. « Je vous confirme que ce n’est pas une situation facile à vivre pour toute la famille. Je vous dirais que mes symptômes jusqu’à maintenant ont été très légers, une fièvre de 38,1 maximum et une congestion nasale similaire à une sinusite. »

Un auteur Québécois a aussi appris qu'il était atteint il y a quelques jours après un voyage à Paris. 

« Je viens d’apprendre que je suis atteint du Covid-19. J’ai contracté le virus quelque part lors de mon séjour à Paris du 3 au 9 mars. Que ceux qui étaient présents à la rencontre autour de l’adaptation théâtrale du Poids de la neige, le 5 mars, et à la remise du Prix Libr’à Nous, le 6 mars, (au Centre Culturel Canadien dans les 2 cas) ainsi que les gens dans le vol TS111 d’Air Transat, le 9 mars, soient vigilants », a-t-il prévenu. 

« Amis du Québec, sachez je suis en isolement préventif depuis mon arrivée. D’où la pertinence de cette mesure, il faut le redire et le redire encore. Autrement, ma famille et moi allons bien. [...] Voilà où nous en sommes, confinés, distants, responsables et, je le souhaite, acharnés dans l’espoir de nous savoir capables – individuellement et collectivement – de traverser cette crise funeste pour (re)construire et (re)penser le monde de demain. En attendant, que l’art et la littérature, au-delà du temps et de la distance, puissent sublimer notre isolement. »

Un couple a aussi été infecté par la COVID-19. 

« Sachez que personne d’entre-nous n’a couru après cette saloperie de virus ni ne mérite d’être malade. Pour ma part, j’ai appliqué des mesures de distanciation aussitôt que j’ai compris que j’avais possiblement quelque chose. [Nous] sommes allés nous faire tester en insistant fortement pour obtenir un test malgré que nous ne correspondions pas aux critères de "voyage ou contact avec des voyageurs dans les 14 jours précédents". Ils ont fini par nous tester », a écrit l'un d'eux. 

« Mes deux collègues aussi atteints vivent aussi des difficultés, et je vais les laisser parler de leur cas. Nous commençons à mieux nous porter depuis un jour ou deux seulement. On ne trouve pas d’autre comparatif que "d’avoir l’impression qu’un train nous est passés dessus". Restez chez-vous. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock