Nouvelles : COVID-19: Le cri du coeur d'un Québécois bloqué à Paris

COVID-19: Le cri du coeur d'un Québécois bloqué à Paris

Un témoignage poignant.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de nombreux Québécois se trouvent à l'étranger pendant la crise du coronavirus, un Québécois bloqué a décidé de se filmer pour demander de l'aide au gouvernement fédéral. Une vidéo bouleversante.

C'est en naviguant sur Facebook qu'on est tombé sur la vidéo poignante d'un Québécois bloqué à Paris. En effet, Jean-François Hotte a décidé de se filmer pour expliquer la situation dans laquelle il se trouve et demander de l'aide au gouvernement. «J'ai un message pour le premier ministre Justin Trudeau, le ministre Champagne, le ministre Garneau. Je pense que présentement il y a beaucoup qui est fait pour protéger l'économie canadienne, mais on ne pense pas aux citoyens canadiens». 

Dans cette vidéo, il a aussi évoqué les difficultés pour rentrer au Canada. «Aujourd'hui, selon ce qu'Air Transat m'a dit, seulement pour Paris, il y avait 11 000 demandes de voyageurs qui voulaient retourner au pays. Le ministre Champagne a fait l'étrange communiqué il y a deux jours sans aucune information sans aucune aide de retourner au pays comme si ça allait se faire pour magie comme si les gens allaient pouvoir arriver à l'aéroport, booker un vol et retourner au Canada».

Il a également parlé de l'attitude des compagnies aériennes qui n'ont pas hésité à monter leur prix. «Air Transat et Air Canada ont augmenté leurs prix à des prix exorbitants des 2200 euros, 2500 euros. C'est seulement ce lundi matin qu'Air Canada a fait un vol à 340 euros».

Il a en aussi profité pour revenir sur la contradiction des directives des gouvernements français et canadiens. «Pendant que les directives françaises nous demandent de ne pas être confiné dans des lieux publics, de notre côté le ministre des Affaires étrangères nous demande d'aller à l'aéroport et s'entasser comme des sardines où est ce qu'il y a un risque de contamination du coronavirus. C'est complètement contradictoire. C'est pour cette raison-là que je ne me suis pas présenté à l'aéroport ce matin comme beaucoup de personnes en Europe».

Il a également parlé de ses lettres au gouvernement resté sans réponse et qu'il aimerait une meilleure communication entre la France et le Canada. Il espère aussi beaucoup plus de considérations de la part du gouvernement fédéral. «En espérant que le gouvernement va arrêter d’errer. Au départ, ils ont voulu sauver les marchés boursiers en premier bien avant la sécurité des citoyens (...) Je trouve ça vraiment déplorable».

On vous laisse regarder son témoignage poignant en intégralité ci-dessous. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook