Nouvelles : COVID-19: Les États-Unis dépassent la barre des 1000 morts et le chômage explose au pays.

COVID-19: Les États-Unis dépassent la barre des 1000 morts et le chômage explose au pays.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le nombre de cas détectés de nouveau coronavirus aux États-Unis s'apprête à dépasser l'Italie, les ravages pour l'économie et les travailleurs sont de plus en plus impossibles à ignorer.

C'est l'université Johns Hopkins qui a observé que le nombre de morts causés par la pandémie en sol américain avait dépassé le seuil symbolique des 1000.

Tandis qu'un peu plus de 70 000 cas ont été enregistrés aux États-Unis, les cas ne cessent plus de se multiplier à New York, alors que l'accélération semble toujours de plus en plus forte.

Au cours des dernières 24 heures seulement, 100 morts se sont ajoutés au bilan des décès enregistrés dans l'État de New York, faisant ainsi grimper le compte funeste à 385 morts pour ce secteur. Pour ce qui est des cas de contamination qui ont été observés dans le même État, les statistiques démontrent qu'en l'espace d'une seule journée, les nouveaux cas quotidiens sont passés de 30 000 à 37 000.

Le gouverneur Andrew Cuomo s'est retrouvé pour sa part dans ce qui ressemble à une étrange partie de bras de fer avec le président Donald Trump, alors que ce dernier est accusé par Cuomo de ne pas en faire suffisamment.

Alors que le président Trump multiplie sans cesse les annonces qui se contredisent, 3,3 millions de personnes ont fait une première demande d'allocations chômage la semaine passée, en plus des trois millions de personnes supplémentaires qui ont dû demander de l'aide la semaine précédente.

Les tensions entre Trump et Cuomo risquent de s'intensifier au cours des jours à venir, car le président américain a récemment commencé à annoncer qu'il comptait mettre fin aux mesures de confinement afin de permettre un retour au travail massif à l'occasion de la fin de semaine de Pâques.

Toutefois, le favori chez les candidats démocrates, Joe Biden, a indiqué qu'il craignait qu'un retour au travail aussi précipité "risque de provoquer un deuxième pic de contaminations". 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran