Nouvelles : COVID-19: Une infirmière se fait demander par ses voisins d'aller vivre ailleurs.

COVID-19: Une infirmière se fait demander par ses voisins d'aller vivre ailleurs.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une infirmière qui s'occupe depuis plusieurs semaines de patients qui luttent contre la COVID-19 a reçu une lettre anonyme de voisins qui lui ont demandé d'aller vivre ailleurs.

L'infirmière nommée Lucile, qui travaille dans un grand hôpital d'Île-de-France, aide depuis plusieurs semaines des patients qui doivent lutter contre la COVID-19. Mais alors qu'elle mériterait qu'on souligne son héroïsme, ses voisins ne semblent pas être de cet avis, car ceux-ci lui ont clairement fait savoir qu'ils préféreraient qu'elle déménage plus loin.

La lettre en question explique: "Madame, nous savons que vous êtes infirmière et nous vous remercions d'exercer ce beau métier. Néanmoins vous comprendrez notre inquiétude concernant les risques que vous faites prendre à la commune en côtoyant des gens contaminés. [...] Nous vous demandons s'il serait possible que vous et votre mari ailliez résider ailleurs pendant la durée de la contamination, et de faire vos courses en dehors de la ville."

Dans une entrevue qu'elle a accordée à LCI, Lucile n'a pas caché que cette situation lui avait littéralement glacé le sang, mais qu'elle ressentait surtout "de la colère en voyant ce que certaines personnes sont capables d'écrire et de faire parvenir à leurs voisins".

L'infirmière a poursuivi en déclarant: "Ce qui me met très en colère, c'est ce que ce ne soit pas signé. On peut penser ce qu'on veut, mais à un moment donné, il faut avoir le cran d'assumer ce qu'on écrit et de venir discuter avec le personnel soignant, pour comprendre ce que c'est, de vivre cette crise sanitaire."

Toujours dans la même lettre, on peut aussi y lire: "Nous vous voyons régulièrement promener votre chien, est ce que cela est raisonnable et vraiment utile aussi en sachant que vous êtes en contact avec des personnes contaminées. Vous serez de nouveau les bienvenus dans la ville quand tout sera terminé."

Enfin, l'infirmière ne se gêne pas à accuser les propos adressés contre elle dans cette lettre, tout en se portant à la défense de ses collègues: "C'est pitoyable, ce n'est pas parce qu'on [le personnel soignant] est en contact avec des personnes atteintes du covid-19 qu'on est plus vecteurs ou plus à risques de contaminer les autres. [...] Tout le personnel soignant met déjà suffisamment sa vie de côté pour faire face à ça. On a pas besoin de ce genre de choses, d'être mis à l'écart comme des pestiférés, on a besoin de soutien."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Capture d'écran