Nouvelles : Croyant à tort être infecté par le coronavirus, un père de 3 enfants se suicide

Croyant à tort être infecté par le coronavirus, un père de 3 enfants se suicide

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un père de trois enfants, âgé de 50 ans, s'est suicidé parce qu'il était persuadé, à tort, être infecté par le nouveau coronavirus, le Covid-19. Ce sont les autorités locales qui ont confirmé la triste nouvelle à l'Agence France Presse. 

L'homme s'était rendu dans un hôpital local au sud de l'Inde pour subir des tests sanguins après avoir visionné des vidéos sur le Covid-19. Le patient avait un bilan sanguin normal, il n'avait pas le nouveau coronavirus. Il avait plutôt une infection urinaire pour lequel les médecins lui ont recommandé un traitement. 

Mais l'homme a paniqué. Il a déchiré le rapport de ses résultats. 

« Il nous a dit, ainsi qu’à nos proches, qu’il craignait que le virus mortel ne nous contamine si nous venions près de lui », a raconté son fils au quotidien Times of India. « Lorsque quiconque essayait (de l’approcher), il nous jetait des pierres , a-t-il ajouté.

Puis, lundi dernier, il s'est suicidé. 

On ignore si le père de famille avait des problèmes de santé mentale. 

Les autorités de plusieurs pays doivent maintenant lutter contre la psychose en lien avec le nouveau coronavirus. De nombreuses vidéos avec des informations erronées circulent sur l'internet. Dans certaines vidéos, des gens disent que le poulet ou d'autres viandes sont contaminées par le coronavirus, ce qui est faux. Le gouvernement a tenté de rectifier les faits en distribuant des feuillets d'informations et avec des affiches. 

Le fils de l'homme qui s'est suicidé demande au gouvernement de mener une campagne de sensibilisation sur le nouveau coronavirus pour éviter que d'autres personnes s'enlèvent la vie comme son père. Seuls trois cas confirmés du coronavirus ont été détectés en Inde et deux d'entre eux sont maintenant complètement guéris. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Ouest France · Crédit Photo: Capture d'écran