Nouvelles : De l’eau embouteillée qui sent les «vieilles chaussettes» et «la diarrhée» ne poserait «aucun risque pour la santé»

De l’eau embouteillée qui sent les «vieilles chaussettes» et «la diarrhée» ne poserait «aucun risque pour la santé»

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
138 138 Partages

CBC News a révélé que des grandes marques canadiennes ont vendu de l'eau embouteillée qui sent « l'urine », qui a un goût de « vieilles chaussettes » ou des relents de « diarrhée » pendant au moins quatre ans.

Le média a réussit à obtenir un rapport de 800 pages de l'Agence canadienne d'inspection des aliments qui se penche sur des plaintes de clients entre 2014 et 2018. 

Parmi les marques critiquées, on retrouve Dasani, de Coca-Cola; Real Canadian natural spring water de Loblaws; Refreshe, de Safeway. Ce ne sont que quelques-unes des marques dont l’eau a été critiquée pour des odeurs nauséabondes, des goûts ou des niveaux de soufre inhabituellement élevés. 

Des entreprises embouteillaient l'eau dans des conditions insalubres. Une compagnie de Toronto pompait l'eau derrière un parc d'attractions, sans installation de test de sécurité, ni salle de bain ni station de lavage des mains pour les employés. Les inspecteurs ont découvert de l’excès d’humidité emprisonné sous les bouchons des bouteilles ainsi que des niveaux anormalement élevés de soufre.

Mais l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) n'y a vu aucun problème pour les consommateurs, soulignant que l'eau puante ne présentait aucun danger pour la santé, malgré les plaintes des consommateurs. 

Les 24 plaintes ont mené à seulement deux rappels de produits volontaires, d'après CBC News. Dans le premier cas, des fils de plastique bleus ont été découverts dans des bouteilles de 4 litres et les produits ont fait l'objet d'un rappel volontaire, mais l'ACIA n'a pas alerté le public. Dans le deuxième cas, des niveaux inacceptables de bactéries coliformes ont été retrouvés dans des bouteilles vendues au public. Environ 100 bouteilles non vendues ont été jetées, mis l'eau vendue n'a pas été rappellée. 

« Oui, il y avait des problèmes, mais ils ont tous été résolus », a déclaré Elizabeth Griswold, directrice générale de l'Association canadienne de l'eau embouteillée à CBC News. « Santé Canada et l'ACIA font un excellent travail pour assurer la sécurité de la vente d'eau embouteillée. Et ce rapport le confirme. »

En 2015, un Canadien s'est plaint de l'odeur de « vieille chaussette » de sa bouteille d'eau Dasani. L'entreprise a avoué avoir reçu quatre autres plaintes de clients en six mois. 

« Les Canadiens peuvent avoir confiance en la sécurité et la qualité de tous les produits Coca-Cola, y compris de l'eau Dasani », a déclaré la porte-parole de la société, Shannon Denny, dans des réponses écrites aux questions relatives à l'odeur.

« Nous avons conclu que l'odeur inhabituelle provenait de l'humidité supplémentaire sur les bouteilles résultant du rinçage avant d'être emballées dans des caisses. ... Des incidents tels que celui-ci sont isolés », a-t-elle ajouté. 

L'eau de la marque maison de Loblaws a aussi fait l'objet d'une demi douzaine de plaintes en 2015 après que des clients aient remarqué une odeur d'excréments dans les bouteilles. 

Les internautes ont été plusieurs à commenter cette histoire, affirmant qu'ils allaient probablement cesser d'acheter de l'eau embouteillée à l'avenir.

Partager sur Facebook
138 138 Partages

Source: CBC News · Crédit Photo: Adobe Stock