Nouvelles : De nouvelles informations troublantes révélées après l'incendie de Notre-Dame

De nouvelles informations troublantes révélées après l'incendie de Notre-Dame

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Les causes de l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris ne sont toujours pas connues et les hypothèses sont toujours aussi nombreuses, une semaine après la tragédie. 

Les enquêteurs ont plusieurs pistes : un court-circuit lié aux ascenseurs des échafaudages, à l'éclairage ou aux boîtes électriques, d'après les informations du Canard Enchaîné. 

Mais il pourrait aussi s'agit d'un incendie provoqué par un mégot de cigarette. En effet, 7 mégots ont été retrouvés, permettant de confirmer que des ouvriers avaient pris l'habitude de fumer sur les échafaudages. 

« C'est mal, mais ce n'est en aucun cas la cause de l'incendie  », a déclaré le porte-parole de l'entreprise « Le Bras Frères », chargé des échafaudages.

« Le dernier ouvrier est parti à 17 h 50 en coupant l'électricité », a-t-il ajouté pour assurer que les installations électriques liées au travaux n'avaient pas pu causer l'incendie de la cathédrale. 

Or, Julien Le Bras, représentant de la société de rénovation qui restaurait la flèche de l'édifice religieux, a apporté quelques précisions, jeudi, en entrevue avec LCI. 

« [Les ouvrier] ont affirmé, à ma connaissance, qu'ils n'avaient absolument pas fumé dans le comble, chose qui est de toute façon formellement interdite et qui plus est me semble très peu probable », a-t-il expliqué. 

« Ils travaillent avec des masques à assistance respiratoire compte-tenu de la présence de poussières de plombs (...) c'est tellement peu confortable et contraignant qu'on a qu'une envie quand on a envie de fumer une cigarette c'est de quitter le comble, redescendre à la basse vie et prendre l'air pour fumer sa cigarette. »

Maintenant que le site est enfin sécurisé, les enquêteurs vont pouvoir mener des recherches plus poussées et effectuer des prélèvements. Ce sera un travail qui demandera une attention particulière aux détails et qui prendra du temps. Après plusieurs jours, ce sera le temps des experts judiciaires. 

Pour le moment, les enquêteurs n'ont écarté aucune piste. Tout est encore sur la table alors que Paris commence seulement à se remettre de cette tragédie. 

Il faudra donc encore faire preuve de beaucoup de patience avant d'avoir des réponses à toutes les questions... 

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran