Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: 32 personnes arrêtées dans un centre d'appels indien qui arnaquait les Canadiens

DERNIÈRE HEURE: 32 personnes arrêtées dans un centre d'appels indien qui arnaquait les Canadiens

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La nouvelle vient de tomber et elle fait froid dans le dos puisque 32 personnes ont été arrêtées dans un centre d'appels indien qui arnaquait les Canadiens.

C'est CTV News qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire beaucoup de bruit aux quatre coins du pays. En effet, les autorités indiennes viennent de mettre fin aux activités d'un centre d'appels qui employait plusieurs dizaines de personnes dans le but d'arnaquer les citoyens canadiens notamment en s'emparant de leurs numéros d'assurance sociale respectifs. Au total, ce sont 32 personnes qui ont été arrêtées ce dimanche. Du matériel informatique a été également saisi, la chaîne de télévision parle de 55 ordinateurs et de 35 téléphones en plus de la documentation qui aiguillait les employés dans leurs fraudes quotidiennes.

Parmi les personnes qui sont tombées dans les pièges tendus par ce centre d'appel, CTV News indique qu'un Canadien s'est fait voler 13 500$. Une somme colossale. La plupart du temps, le tout commence par un appel automatisé qui se faisait passer par Service Canada. Les personnes recevant cet appel étaient menacées d'emprisonnement si elles ne rappelaient pas le numéro indiqué. Par la suite, les victimes devaient effectuer un paiement notamment par carte de crédit.

Si les employés de ce centre d'appels, pour la plupart âgés d'une vingtaine d'années, ont été arrêté, les 4 chefs de cette organisation criminelle sont encore dans la nature. Les autorités sont activement à leur recherche. La chaîne de télévision explique que ce centre d'appel était basé à New Delhi et que les employés travaillaient durant la soirée et la nuit alors que c'était le matin au Canada.

Pour le moment, ce sont les seules informations que nous avons sur cette histoire. On suppose que l'enquête qui est en cours va permettre de révéler davantage de détails sur les activités de ce centre d'appels qui avait fait du Canada sa principale cible.

Plus de détails à venir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie