Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: La GRC annonce une percée majeure dans le dossier d'appels de fraude

DERNIÈRE HEURE: La GRC annonce une percée majeure dans le dossier d'appels de fraude

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a fait une percée majeure dans le dossier d'appels de fraude visant les Canadiens depuis de nombreux mois, d'après CBC News. 

Des personnes se faisant passer notamment pour l'Agence de revenu du Canada ou la Sûreté du Québec afin d'intimider des gens pour obtenir de l'argent. 

Plus de 60 000 Canadiens ont reçu des appels similaires et ont déposé des plaintes. 

La GRC a annoncé que cette fraude était menée par un réseau canadien avec des agents de centres d'appel illégaux en Inde. 

Deux personnes ont été arrêtées au Canada le 12 février dernier : Gurinderpreet Dhaliwal, 37 ans, et Inderpreet Dhaliwal, 36 ans. Il s'agit de deux personnes de Brampton en Ontario. Ces individus recevait l'argent volé via les centres d'appels illégaux en Inde pour ensuite blanchir l'argent. 

La GRC a toutefois précisé qu'il ne s'agit pas du pivot central de cette opération. 

Gurinderpreet et Inderpreet Dhaliwal sont accusés de fraude de plus de 5 000 $, de blanchiment de produits de la criminalité et de biens criminellement obtenus. Ils ont été libérés sous promesse de comparaître en cour le 2 mars 2020. 

« De plus, un mandat d'arrestation a été lancé dans l'ensemble du Canada contre Shantanu MANIK, âgé de 26 ans, un étranger dont on croit qu'il se trouve en Inde », a ajouté la GRC par voie de communiqué.

Il pourrait donc y avoir d'autres arrestations en lien avec cette affaire. 

« Entre 2014 et 2019, l'escroquerie liée à l'ARC a entraîné des pertes totales cumulatives de plus de 16,8 millions de dollars pour les victimes. Si l'on inclut les arnaques liées à des enquêteurs de banques et à du soutien technique, le total des pertes déclarées par les victimes dépasse les 30 millions de dollars », a indiqué la GRC dans un communiqué de presse. 

Malgré cette percée majeure, la GRC croit que les appels aux Canadiens pourraient tout de même se poursuivre alors que les fraudeurs adaptent constamment leurs façons de faire. 

« Nous faisons tout notre possible pour qu'ils cessent et nos efforts vont continuer », a indiqué la GRC. 

Voici ce que la GRC suggère si vous recevez encore un appel du genre :

 «Si quelqu'un vous demande des renseignements personnels ou bancaires par téléphone, raccrochez et signalez l'activité au Centre antifraude du Canada. Si l'appelant vous menace ou menace votre famille, raccrochez et communiquez avec votre service de police local. Si vous recevez un courriel ou un message texte comportant des demandes de versement d'impôts douteuses et vous exhortant à cliquer sur un lien pour soumettre des renseignements, n'interagissez pas et signalez l'incident au Centre antifraude du Canada par l'intermédiaire de son site Web à l'adresse www.antifraudcentre.ca, ou par téléphone au 1 888 495-8501. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Capture d'écran