Nouvelles : DERNIÈRE HEURE Les États-Unis déploient 3000 à 3500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

DERNIÈRE HEURE Les États-Unis déploient 3000 à 3500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les États-Unis ont annoncé qu'elles allaient déployer 3 000 à 3 500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient alors que les tensions entre l'Iran et les États-Unis ont considérablement grimpé suite à la mort du général iranien Qassem Soleimani.

Ce déploiement de milliers de soldats s'explique par la crainte de représailles de l'Iran pour la frappe aérienne qui a tué le chef de la Force Quds, alors que des dizaines de milliers de manifestants anti-américains sont descendus dans les rues en Iran pour protester contre la perte du général.

Rappelons que les États-Unis ont indiqué être en état d'alerte renforcée après que l'Iran a promis des "représailles sévères" suite à la frappe aérienne américaine en Irak qui a causé la mort d'un général iranien de haut niveau. 

De plus, le département de la sécurité intérieure des États-Unis a fait savoir que des cellules dormantes seraient peut-être prêtes à attaquer dans les grandes villes. 

Les grandes villes, dont New York et Los Angeles, ont déjà déclaré qu'elles allaient renforcer la sécurité à la suite des frappes aériennes pour empêcher toute attaque de vengeance. 

L'ancien responsable des opérations de la CIA, Sam Faddis, a déclaré que des cellules dormantes du Hezbollah se cachaient aux États-Unis et qu'elles avaient potentiellement des cibles dans sa ligne de mire, tandis que le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déjà averti que des "représailles sévères" attendraient l'Amérique suite à ces frappes aériennes. 

Farris a ajouté que "Personne n'a besoin de se faire rappeler que New York est la cible terroriste numéro un aux États-Unis. Nous devons reconnaître que cela crée toute une série de possibilités dangereuses pour notre ville. Nous avons beaucoup de connaissances des efforts antérieurs des mandataires iraniens pour repérer et cibler des endroits à New York. Le Hezbollah et d'autres en ont fait un point ces dernières années... Nous savons qu'il y a eu un effort pour cibler et se préparer à attaquer à New York dans le passé".

Plus de détails à venir...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Independent · Crédit Photo: US Army / Spc. Gyasi Thomasson