Nouvelles : Des centaines de milliers d'abonnés Disney+ ont été piraté

Des centaines de milliers d'abonnés Disney+ ont été piraté

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que cela fait quelques jours seulement que la nouvelle plateforme de streaming Disney+ a été lancée, des milliers d'abonnés affirment avoir été piratés par des personnes mal attentionnées qui vendent par la suite ces comptes sur le "dark web".

C'est la BBC qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute inquiéter tous les abonnés de Disney+. En effet, à peine lancée, la nouvelle plateforme du géant du divertissement vient de se faire pirater de manière importante. Ainsi, des milliers d'abonnés à Disney+ affirment avoir été piratés. Leurs comptes respectifs se retrouvant par la suite en vente sur le "dark web". Pour le moment, Disney n'a pas voulu s'exprimer sur cette situation. On suppose qu'elle essaye de contrôler ce problème avant de se prononcer sur la situation.

Toutefois, la BBC explique que quelques heures après s'être inscrit sur la plateforme le 12 novembre dernier, de nombreux clients se sont retrouvés dans l'incapacité d'avoir accès à leurs comptes respectifs. Le média britannique explique que par la suite, des comptes Disney+ se sont retrouvés en vente sur le "dark web" pour la modique somme de 3$US alors qu'un abonnement officiel est facturé 7$US par mois.

Pour le moment, ce ne sont que les clients situés aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas qui sont susceptibles d'avoir été touchés puisque la plateforme est pour le moment disponible seulement dans ces trois pays. Selon les informations de la BBC, plusieurs clients ont essayé de régler le problème en appelant la plateforme, mais rien n'a été réglé pour le moment. Une information toutefois légèrement inquiétante lorsqu'on sait qu'environ 10 millions de personnes se sont inscrites lors de la première semaine d'exploitation de la plateforme. Il s'agit donc d'un dossier à suivre de très près.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BBC · Crédit Photo: Facebook