Nouvelles : Des contraventions allant jusqu’à 50 000 $ pour les gens de Vancouver qui ne respecteront pas la distanciation sociale.

Des contraventions allant jusqu’à 50 000 $ pour les gens de Vancouver qui ne respecteront pas la distanciation sociale.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les agents de police de Vancouver peuvent maintenant imposer des amendes aux particuliers et aux entreprises qui ne suivent pas les lignes directrices de la ville concernant la distanciation sociale.

Le Conseil a voté lundi en faveur d’une motion visant à modifier le règlement promulgué la semaine dernière, qui a abouti à la déclaration de l’état d’urgence à l’échelle de la ville. 

La requête fait donc en sorte que le fait de ne pas se conformer au règlement sur l’état d’urgence peut désormais faire l'objet d'une amende pouvant aller jusqu’à 50 000 $.

Les personnes peuvent être condamnées à une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 $ dans certaines circonstances.

La motion a été adoptée à l’unanimité lors d’une réunion spéciale du conseil destinée à exposer les pouvoirs d’urgence de la ville.

Le maire Kennedy Stewart a déclaré qu’il a été motivé par des témoignages des membres du personnel de la ville qui ont indiqué que plusieurs citoyens ne respectaient pas les consignes de distanciation sociale dans les espaces publics de Vancouver. 

Les changements permettront à la ville de sévir contre les entreprises et les installations, ainsi que sur les particuliers.

Les représentants de la Ville ont mentionné que les entreprises qui demeurent ouvertes doivent assurer des distances physiques pour le personnel et les clients.

La ville a indiqué que les amendes peuvent atteindre 50 000 $.

Les personnes qui ne pratiquent pas la distanciation sociale dans certains domaines peuvent être condamnées à une amende pouvant atteindre 1 000 $. Ces amendes seraient semblables aux contraventions de stationnement et pourraient être contestées en cour.

La décision d'imposer ou non une contravention serait à la discrétion de l’agent.

La distanciation sociale fait référence à une directive des responsables de la santé selon laquelle les gens devraient être distants d’au moins un mètre, et idéalement à au moins deux mètres, pour réduire le risque de propagation du nouveau coronavirus.

Bien que les amendes imposées aux particuliers aient été approuvées, les nouvelles lignes directrices ne s’appliquent qu’aux secteurs tels que les parcs, les plages, la place en face de l’hôtel de ville, les terrains de jeux scolaires et les établissements intérieurs.

Les contraventions ne peuvent pas être distribuées pour ceux qui se tiennent trop près sur les trottoirs et les rues.

Les amendes imposées aux particuliers et aux entreprises seraient imposées par les agents des règlements municipaux.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: iStock