Nouvelles : Des enfants mangent un gâteau contenant du THC lors d'une activité à l'école primaire

Des enfants mangent un gâteau contenant du THC lors d'une activité à l'école primaire

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une activité dans une école de la Nouvelle-Écosse a tourné au cauchemar après que des enfants ont mangé à leur insu un gâteau à la mélasse contenant du THC.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du pays. En effet, une école primaire d'Eskasoni est en train de faire couler beaucoup d'encre en raison d'un incident dont elle se serait bien passée. Le 31 janvier dernier, une activité scolaire a tourné au cauchemar après que des enfants ont mangé à leur insu un gâteau à la mélasse contenant du THC. L'établissement scolaire offrait de la nourriture aux enfants qui avait été préparée un traiteur dont l'identité n'a pas encore été dévoilée.

Wikipédia rappelle que «le THC est le cannabinoïde le plus abondant et le plus présent dans la plante de cannabis. Il possède des propriétés psychoactives agissant sur le psychisme en modifiant le rythme cérébral, il possède également des vertus anti-inflammatoires».

Si certains aspects de cette histoire sont encore un peu flous, Radio-Canada indique que les policiers pensent qu'il s'agit bien d'un gâteau contenant du THC que les enfants ont consommé. En effet, la chaîne de télévision souligne que ce sont seulement les enfants qui ont mangé de ce gâteau qui sont tombés malades. Un adulte en a également consommé. Ils se sont tous rendus à l'hôpital suite à cette intoxication. 

Radio-Canada explique qu'une enquête est en cours pour faire la lumière complète sur cette histoire. Il sera notamment question de déterminer comment ce gâteau a pu se retrouver dans cette école sans que personne le sache. Est-ce une simple erreur du traiteur ? Ou bien a-t-on affaire à autre chose ? Pour le moment, il est impossible de répondre à ces questions.

Toujours selon les informations relayées par Radio-Canada, les autorités demandent à toutes les personnes qui ont été malades ce jour-là et qui ne se sont pas encore manifestées d'appeler la police au 902 379-2822.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock