Nouvelles : Des experts découvrent que l'estomac d'une baleine qui s'était échouée sur la plage était rempli de plastique.

Des experts découvrent que l'estomac d'une baleine qui s'était échouée sur la plage était rempli de plastique.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
212 212 Partages

Des experts affirment avoir découvert que l'estomac d'une baleine qui s'était échouée sur une plage de la Sicile était rempli de plastique. Le pauvre animal était seulement âgé de 6 ou 7 ans, alors que l'espérance de vie d'une baleine est de 70 à 80 ans.

C'est vendredi sur la plage de Cefalù, en Sicile ( Italie), que la femelle grande de six mètres a été retrouvée.

Le Republica Palermo rapporte que les experts qui se sont penchés sur ce cas très troublant ont déterminé que la cause du décès de l'animal était due à la grande quantité de plastique retrouvée dans son estomac.

Carmelo Isgrò, du comité technico-scientifique du musée de la faune de l’université de Messine, a déclaré que jusqu'ici, "Aucun signe indiquant une autre mort possible".

La situation est plutôt troublante en considérant que généralement, une baleine peut vivre jusqu'à 70 ans, voire même 80 ans. L'animal retrouvé vendredi n'avait que 6 ou 7 ans.

Giorgia Monti, responsable des campagnes marines de Greenpeace en Italie, a fait remarquer que cette triste découverte devrait alerter la population: "La mer nous envoie un cri d’alarme, un SOS désespéré. Nous devons prendre des mesures immédiates pour sauver les merveilleuses créatures qui l’habitent."

Suite à la découverte de cette baleine, l'ONG a annoncé qu'elle prendra part à un projet en association avec The Blue Dream Project qui consistera à observer pendant trois semaines le degré local de pollution de la mer par les matières plastiques.

Pour ajouter à l'inquiétude de plusieurs experts, la découverte de cette baleine n'est pas un cas isolé, comme le souligne Greenpeace: "Cinq cachalots se sont échoués au cours des cinq derniers mois sur la côte".

Rappelons aussi qu'en mars dernier, un cétacé avait été retrouvé en Sardaigne (Italie) avec 22 kilos de plastique à l'intérieur de son système digestif.

Enfin, souhaitons que ce cri d'alarme soit entendu, car les humains dépendent des autres formes de vie.

Partager sur Facebook
212 212 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Courtoisie