Nouvelles : Des images d'une vieille dame de 80 arrivant à peine à respirer sèment la colère chez la population.

Des images d'une vieille dame de 80 arrivant à peine à respirer sèment la colère chez la population.

Personne ne s'occupe d'elle..

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
203 203 Partages

C'est toujours très délicat de prendre la décision de placer un de nos parents dans une maison de retraitées.

En effet, comme on aime nos aînés, on souhaite ce qu'il y a de mieux pour eux, mais entre ce qu'on nous dit qu'ils auront comme soins et ce à quoi ils auront droit, il y a parfois une grande différence.

C'est triste à dire, mais il existe tellement d'histoires d'horreur en lien avec ce type de résidences que c'est normal de s'inquiéter quant au traitement qui est réservé aux aînés.

Ce qui est encore plus dommage dans tout cela, c'est que généralement, les gens qui travaillent dans ces résidences donnent tout ce qu'ils peuvent et ils doivent très souvent mettre les bouchées doubles et ainsi, leur excellent travail est éclipsé par ces autres personnes qui n'ont aucune conscience.

Voici donc l'histoire de James Brown, un homme dont la mère, Esther Brown, vivait à la maison de retraite Altercare Nobles Pond, dans l’Ohio.

Un jour, alors qu'il rendait visite avec sa mère, il avait amené avec lui son amie, la pasteure Julia Wiggins.

Mais à leur arrivée, James et Julia doivent attendre une dizaine de minutes avant qu'on ne leur ouvre enfin la porte.

Pendant tout ce temps, ils aperçoivent au loin, dans le poste d'infirmière, une femme sur un fauteuil roulant, affaissée, le visage dans un oreiller, haletante et incapable de lever la tête.

Puis, comme elle l'a raconté au Daily Mail, la pasteure réalise avec horreur qu'elle connaît cette femme: "Après s’être renseignés, nous avons abordé le sujet pour découvrir que c’était sa mère Esther Brown face contre terre dans un oreiller mou, haletante pour respirer et s’étranglant avec sa propre salive."

Quand il comprend ce qui se passe, James se met à hurler qu'il s'agit de sa maman.

Malgré des photos prises par la pasteure et les preuves à cet effet, la plainte de la famille Brown a été déclarée non fondée.

Partager sur Facebook
203 203 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie