Nouvelles : Des policiers armés défoncent une maison et démolissent le gâteau d'un garçon de 4 ans.

Des policiers armés défoncent une maison et démolissent le gâteau d'un garçon de 4 ans.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
53 53 Partages

Le département de police de Chicago a dramatiquement perturbé la fête d'un garçon de 4 ans en effectuant dans sa demeure un raid armé. Des policiers armés ont donc surgi dans la maison, détruisant le gâteau d'anniversaire et traumatisant du même coup les jeunes enfants présents à la fête en brandissant sur eux leurs fusils.

Suite à ce fiasco plutôt incroyable, une poursuite a été déposée contre le Chicago Police Department et on peut y lire que c'est le 10 février dernier qu'une douzaine de policiers ont fait irruption dans la demeure de la famille Bures où avait lieu l'anniversaire du jeune Terrence Jackson, Jr.

La police était parvenue à obtenir un mandat de perquisition dans une affaire de trafic de drogue, or le suspect visé par le mandat avait changé d'adresse depuis 5 ans.

Mardi dernier, la mère de l'enfant dont c'était l'anniversaire, Stephanie Bures, ainsi qu'une tante nommée Kiqiana Jackson ont déposé une poursuite pour atteinte aux droits civils contre la ville de Chicago et le département de police.

La famille Bures déclare que les policiers ont terrorisé la famille, pointé leurs armes sur le jeune Terrence et sa soeur de 7 ans, Samari, en plus d'avoir complètement démoli son gâteau d'anniversaire.

Après que les policiers aient réalisé que le suspect n'était pas sur les lieux, un policier aurait replacé une chandelle en forme de chiffre 4 sur le gâteau démoli, ce qui aurait encore plus insulté la mère de l'enfant.

Dans une entrevue accordée à ABC, la mère a confié avoir eu très peur pour la sécurité de ses enfants, craignant qu'un coup de feu accidentel ou un malentendu puisse survenir.

C'est le quatrième cas du genre à survenir à Chicago depuis quelques mois où la police est accusée d'avoir abusé de sa force de frappe.

Selon une enquête menée par CBS, on estime que depuis août 2018, quatre perquisitions qui n'avaient pas lieu d'être se sont produites à Chicago. En tout, 11 enfants ont été mêlés à ces 4 différentes perquisitions.

Partager sur Facebook
53 53 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie