Nouvelles : Des téléspectateurs ont vomi après avoir regardé le documentaire sur Michael Jackson

Des téléspectateurs ont vomi après avoir regardé le documentaire sur Michael Jackson

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,782 1.8k Partages

Des téléspectateurs qui ont visionné le controversé documentaire Finding Neverland affirment avoir souffert physiquement en raison des détails choquants rapportés par les présumées victimes du chanteur Michael Jackson.

Le documentaire, qui laisse une grande place à deux présumées victimes de Michael Jackson, Wade Robson et James Safechuck, a été diffusé pour la toute première fois au cours des derniers jours, et ce, sur de nombreuses chaînes en Amérique et en Europe.

Au cours de ce documentaire en deux parties, on y entend de nombreux détails quant aux abus subis par les victimes.

À un certain moment, Safechuck déclare que son pénis était très enflé après une séance de masturbation initiée par le célèbre chanteur.

La présumée victime donne aussi des détails très troublants quant à une agression dans laquelle le chanteur l'aurait forcée à pratiquer du sexe oral sur lui.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont senti le besoin de manifester leur dégoût suite au visionnement du documentaire et bien que cela puisse surprendre, plusieurs personnes ont déclaré avoir vomi en raison des nombreux détails exposés dans le documentaire.

Parmi les autres détails très révoltants qui sont partagés dans Finding Neverland, on y apprend que Jackson aurait appris à Safechuck comment se masturber dans une chambre d'hôtel à Paris. Alors que la victime était âgé de 10 ans, le chanteur avait 29 ans au moment des faits allégués.

Aux dires de Safechuck, il était si jeune au moment des premières agressions qu'il n'éjaculait même pas de sperme, mais seulement un liquide clair.

Pour ajouter à l'horreur, les deux victimes déclarent lors du documentaire que le chanteur les agressait à de nombreux endroits différents et de façon très régulière.

Suite à la diffusion du documentaire, plusieurs voix se sont portées à la défense du chanteur, affirmant notamment que les deux victimes qui témoignent dans le documentaire avaient déjà tenté d'obtenir de l'argent en échange de témoignages et que quelques années auparavant, ils n'avaient jamais fait mention d'agressions de la part de Jackson.

Partager sur Facebook
1,782 1.8k Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie