Nouvelles : Des voyous battent un couple de femmes homosexuelles parce qu'elles ont refusé de s'embrasser devant eux
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Des voyous battent un couple de femmes homosexuelles parce qu'elles ont refusé de s'embrasser devant eux

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
6,569 6.6k Partages

À Londres, un couple de femmes homosexuelles a subi une horrible agression après qu'une bande de voyous ait voulu forcer les deux amoureuses à s'embrasser devant eux dans un autobus.

Melania Geymonat, qui a 28 ans et qui gagne sa vie en tant qu'hôtesse de l'air et Chris, son amoureuse qui est d'origine américaine, retournaient à leur domicile à la suite d'une soirée. C'était le 30 mai et il était 2h30 du matin.

Selon ce qu'a expliqué Geymonat, une bande de jeunes hommes se serait installée derrière elle et sa conjointe, puis lorsque les jeunes hommes ont constaté qu'il s'agissait d'un couple de femmes, ils ont commencé à insister afin qu'elles s'embrassent devant eux.

Or, quand Geymonat et son amoureuse leur ont fait savoir qu'elles n'étaient pas du tout intéressées à se donner en spectacle pour eux, la situation a pris une tournure plutôt cauchemardesque.

Geymonat explique: "Ils voulaient qu'on s'embrasse pour qu'ils puissent nous regarder. J'ai tenté de désamorcer la situation, étant donné que je n'aime pas trop la confrontation, en leur demandant de laisser Chris en paix, car elle ne se sentait vraiment pas bien. Puis, tout ce dont je me souviens, c'est que Chris était entourée des hommes et ils la battaient. Je n'ai même pas réfléchi et j'ai bondi à sa rescousse. J'essayais de la sortir du groupe et de la défendre, mais ils ont commencé à me cogner dessus. Je ne sais même pas si je me suis évanouie."

Dans une publication qu'elle a partagée sur Facebook, Geymonat a déclaré qu'elle en avait assez d'être considérée comme étant un "objet sexuel" et que des situations de violence homophobe comme celle qu'elle a vécue avec sa conjointe se produisaient continuellement. La jeune femme a aussi ajouté qu'elle espérait que l'incident qu'elle a dû subir ferait réaliser au public qu'il y a un sérieux problème d'homophobie en ce moment à Londres.

Enfin, le maire de Londres, Sadiq Khan, a condamné publiquement cette agression en déclarant que cette attaque était misogyne et dégoûtante tout en ajoutant que les crimes portés à l'égard de la communauté homosexuelle ne seraient plus tolérés dans sa ville.

Partager sur Facebook
6,569 6.6k Partages

Source: Insider
Crédit Photo: Courtoisie