Nouvelles : Deux amies complètement saoules causent la panique dans un avion de retour d'Asie

Deux amies complètement saoules causent la panique dans un avion de retour d'Asie

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que deux jeunes femmes britanniques prenaient l'avion pour revenir d'un voyage en Asie, elles ont créé la panique dans leur vol parce qu'elles étaient tellement "hangover" que l'équipage pensait qu'elles avaient le coronavirus.

C'est BarToolSports qui rapporte l'histoire de Julia Walentin, une jeune femme de 26 ans qui voyageait avec l'une de ses amies et dont l'aventure a pris une tournure complètement inattendue. Lors de leur dernière soirée de leur voyage en Asie, elles ont énormément consommé d'alcool. Rien d'étonnant pour deux étudiantes. Toutefois, quand est venu le moment de prendre l'avion pour rentrer chez elle, rien ne s'est passé comme prévu. Elles étaient tellement "hangover" qu'elles ont demandé à un membre de l'équipage de l'aspirine pour enlever leur mal de tête, mais aussi dans l'espoir de se faire surclasser et avoir des sièges plus confortables.

Elles ne se doutaient pas que cette demande spéciale allait changer le cours de leur voyage. En effet, BarToolSports raconte des membres que l'équipage n'ont pas du tout pris cette requête à la légère puisqu'ils l'ont éloigné tout le monde de sa rangée et l'ont fait m'allonger. Bien qu'elles tentaient de leur expliquer qu'elles étaient "hangover", ils se sont mis en tête qu'elles étaient atteintes du coronavirus. Ils lui ont donné un masque pour son visage et ont commencé à prendre sa température toutes les 30 minutes. Leur vol d'une durée de 14h s'est donc transformé en véritable cauchemar.

BarToolSports raconte que l'équipage a contacté Heathrow, l'aéroport de Londres, pour le prévenir que deux femmes allaient arriver avec des symptômes se rapprochant du coronavirus. Bien que Julia et son amie essayaient d'expliquer tant bien que mal qu'elles ne se sentaient pas malades, l'équipage ne voulait rien savoir. Une fois l'avion arrivé, elles sont sorties de l'avion en dernier escorté par des médecins et des pompiers. Rien que ça.

Finalement, elles se sont retrouvées en quarantaine quelques jours dans une sorte d'hôtel et la seule chose qu'elles aient trouvé à faire est de commander au service de chambre des bières Corona. C'est ce qu'on appelle avoir le sens de l'humour. D'ailleurs, on vous conseille d'aller faire un tour sur le compte Instagram de Julia Walentin qui fait preuve d'une grande autodérision à propos de cette histoire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BarToolSports · Crédit Photo: Courtoisie