Nouvelles : Deux amoureux de Montréal apprennent qu'ils souffrent d'un cancer à un mois d'intervalle.

Deux amoureux de Montréal apprennent qu'ils souffrent d'un cancer à un mois d'intervalle.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Deux amoureux de l'ouest de l'île de Montréal ont reçu un diagnostic de cancer en l'espace d'un mois seulement.

Selma a appris qu'elle souffrait d'un cancer du sein en juin 2018, tandis que son conjoint nommé Nick a découvert qu'il souffrait d'un cancer du côlon quelques semaines plus tard.

Dans une entrevue accordée à CTV News, Selma a déclaré: "Nous étions sous le choc, effrayés et nous redoutions la longue bataille qui nous attendait".

Évidemment, de si mauvaises nouvelles ont considérablement changé les plans du couple comme Selma l'a expliqué: "La vie a changé irrévocablement pour nous. Nous sommes passés d'être actifs, de voyager ensemble, de passer du temps avec nos amis et nos familles et d'explorer notre environnement à nous demander comment nous pourrions prendre soin l'un de l'autre lorsque nous serions tous les deux malades".

C'est à l'Hôpital général juif de Montréal que les deux amoureux ont été traités. Ceux-ci n'oublieront jamais cette situation plutôt unique: "Vous ne voulez rien de plus que de tenir l'autre afin d'apaiser sa douleur, mais vous réalisez ensuite que vous ne pouvez pas parce que vous êtes branché à votre propre machine à chimio.

Comme le confient les deux amoureux, chaque journée passée à lutter contre la maladie leur semblait de plus en plus surréaliste. Mais le couple a décidé de rester uni et solidaire afin de remporter son combat comme le confie Selma: "Pendant le traitement, Nick m'a dit que j'étais belle tous les jours, même si je n'avais pas de cheveux, pas de sourcils, que j'étais gonflée de stéroïdes et que je ne ressemblais en rien à la femme avec laquelle il était tombé amoureux".

Le couple ne cache pas qu'il a eu droit à un soutien exceptionnel en se joignant au Centre de mieux-être contre le cancer de l'Ouest-de-l'Île (WICWC) à Kirkland, dans l'ouest de l'île de Montréal: "Nous avons essayé de nombreuses activités différentes : peinture, méditation, guérison énergétique, massages".

Les deux amoureux ne cachent pas qu'ils seront à jamais reconnaissants des services que le centre a pu leur fournir grâce à l'aide de donateurs et de bénévoles: "Le centre était un endroit où nous pouvions nous éloigner des défis quotidiens de la médecine traditionnelle et être entourés par une communauté de personnes qui comprenaient ce que cela signifiait de vivre avec le cancer".

Au moment d'écrire ces lignes, Selma et Nick sont sur le chemin de la guérison. Ils conseillent à tous les patients nouvellement diagnostiqués de ne pas s'isoler, mais plutôt de chercher le soutien et la force des autres: "Le cancer nous a rapprochés et a forgé un lien entre nous que la plupart des gens ne comprendront probablement pas et, espérons-le, ils n'auront jamais à le comprendre".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran