Nouvelles : Deux femmes hospitalisées après avoir utilisé un aspirateur pour mettre fin à leurs règles, selon une infirmière
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Deux femmes hospitalisées après avoir utilisé un aspirateur pour mettre fin à leurs règles, selon une infirmière

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,026 1.0k Partages

À Seattle, une infirmière affirme que deux femmes ont été hospitalisées cette semaine, car elles auraient inséré un aspirateur dans leur vagin afin de mettre fin plus rapidement à leurs règles.

Selon l'infirmière, les deux femmes en question étaient âgées de 19 et 23 ans. Les deux femmes seraient arrivées en panique à l'hôpital, car au lieu de mettre fin à leurs règles, le procédé artisanal a fait en sorte qu'il a créé un afflux de sang encore plus puissant.

Ce sont deux activistes féministes nommées Lorraine Rothman et Carol Downer qui se trouvent derrière l'invention de ce procédé. Les deux femmes avaient tenté de populariser cette pratique au cours des années 70 afin d'aider les femmes qui ne pouvaient pas encore avoir recours à l'avortement de façon légale.

La pratique avait ensuite sombré rapidement dans l'oubli dès que la légalisation de l'avortement s'est propagée un peu partout aux États-Unis.

Or, voilà que depuis 2016, la pratique a regagné en popularité, mais désormais, ce n'est plus en tant qu'alternative à l'avortement, mais pour mettre fin plus tôt aux règles.

L'infirmière qui a révélé au grand jour le retour de cette pratique a expliqué dans un tweet que même si elle ignorait quel type d'aspirateur avait été utilisé auprès des deux femmes qui ont dû être traitées, elle pouvait toutefois assurer qu'il s'agissait bel et bien de vrais aspirateurs.

Toujours selon l'infirmière, le fait d'insérer un aspirateur dans un vagin peut avoir de très graves conséquences, car cela peut multiplier jusqu'à 1000 l'afflux sanguin et ainsi, les risques de choc sont très importants.

Le docteur Adeeti Gupta partage aussi cet avis et celui-ci met en garde toutes les femmes qui pourraient être tentées d'expérimenter la chose. En plus de pouvoir causer des saignements encore plus importants, ce procédé peut aussi causer des infections et des blessures.

En d'autres mots, il vaut vraiment mieux laisser faire la nature...

Partager sur Facebook
1,026 1.0k Partages

Source: Dailymail
Crédit Photo: Adobe Stock