Nouvelles : Deux hommes qui s'embrassaient agressés violemment à Paris

Deux hommes qui s'embrassaient agressés violemment à Paris

Ils étaient simplement en train de s'embrasser.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,948 4.9k Partages

Deux hommes qui s'embrassaient ont été violemment agressés samedi soir vers 22 heures. Deux individus ont roué de coups leurs victimes alors qu'ils étaient simplement en train s'embrasser, ont confirmé LCI et 20 Minutes. L'agression s'est déroulée sur la rue du Maroc dans le 19e arrondissement de Paris. 

Les policiers auraient interpellé l'un des suspects peu de temps après l'agression avant d'être placé en garde à vue, a confirmé une source policière. 

« Enième agression homophobe hier soir. Deux hommes ont été violemment agressés alors qu’ils s’embrassaient sur la voie publique à Paris. Insupportable. Nous pensons en ce moment aux victimes. Un des deux agresseurs a été interpellé et placé en garde à vue », a partagé SOS Homophobie sur Twitter. 

Les deux victimes auraient de multiples blessures au visage et aux cotes. 

Une enquête a été ouverte pour « violences avec arme par destination en raison de l’orientation sexuelle » et « menaces de crimes ou délits en raison de l’orientation sexuelle » et elle est toujours en cours.

« Je condamne cette agression et je tiens à assurer les deux victimes de mon soutien. J'appelle à un sursaut, de la part de tous, face à cette recrudescence des actes homophobes à Paris et en France : ne soyons jamais indifférents », a écrit pour sa part la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, sur Twitter. 

Une agression semblable a eu lieu il y a moins de dix jours dans le 20e arrondissement de Paris. Arnaud Gagnoud et son compagnon, Rémi Palazy, ont été attaqué par un groupe de six jeunes après s'être enlacés à la sortie d'un théâtre. 

« J’ai un ami qui s’est fait tabasser à Paris en mai, un autre en province en juillet. Avec Rémi, nous avons fait le choix de vivre comme tout le monde : de se tenir la main quand nous en avons envie, de se prendre dans les bras, de s’embrasser… Je dis comme tout le monde, mais nous faisons malgré tout attention. Il y a souvent des regards noirs, les gens sont parfois agressifs. Toutes les associations qui nous ont contactés après cette agression m’ont indiqué avoir constaté une recrudescence des agressions homophobes ces derniers temps. Nous avons des amis homosexuels, en couple parfois depuis des années, qui se comportent comme des amis dans l’espace public. Ils se font la bise, ne se tiennent pas la main… Pour moi, c’est ça qui est anormal », avait déclaré Arnaud. 

Partager sur Facebook
4,948 4.9k Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Adobe Stock