Nouvelles : Elle tranche la gorge de son mari avec un couteau à lame rétractable quand elle réalise qu'il est en train de s'étouffer

Elle tranche la gorge de son mari avec un couteau à lame rétractable quand elle réalise qu'il est en train de s'étouffer

Tout s'est passé si vite.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,159 3.2k Partages

Sarah Glass, une sage-femme de 45 ans, était à un barbecue avec son conjoint de 50 ans, Isak Bester, en Nouvelle-Zélande, quand il s'est soudainement étouffé avec un morceau de steak. 

Elle a commencé à procéder aux manoeuvres de réanimation cardio-pulmonaire et au bouche à bouche pour lui sauver la vie, mais sans succès. 

«Il était complètement violet, mais nous pouvions faire entrer de l'air et il semblait que nous devions continuer», raconte Sarah au Daily Mail Australie.

«Au bout de huit minutes, nous n'arrivions plus à faire entrer de l'air en lui. Le morceau de steak avait bougé, alors il commençait maintenant à avoir une très mauvaise couleur et il était en train de mourir devant nous.»

Sarah a alors hurlé à ses amis de rapidement trouver un objet tranchant pour faire un trou dans la trachée pour sauver la vie de son mari. Tout le monde suivait les indications de Sarah, qui était la personne la plus expérimentée avec de genre de situation d'urgence. 

Une personne a trouvé un couteau à lame rétractable que Sarah a utilisé pour trancher la gorge de son mari juste sous sa pomme d'Adam. 

Sarah a fait une trachéotomie, même si elle n'en avait jamais fait depuis qu'elle avait appris comment procéder dans sa jeune vingtaine. Elle a ensuite utilisé une seringue de son kit de naissance pour conserver l'ouverture permettant à l'air d'entrer. 

Sarah a pu sortir son masque d'oxygène, aussi de son kit de naissance, pour redonner des couleurs à son mari. 

Les secours sont arrivés 20 minutes plus tard et ils ont pu transporter Isak à l'hôpital par hélicoptère. 

Sans l'intervention de Sarah, son mari serait probablement mort aujourd'hui. 

Après sept jours d'hospitalisation, Isak a pu rentrer à la maison. Il sait qu'il doit maintenant sa vie à son épouse dévouée. 

Partager sur Facebook
3,159 3.2k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran