Nouvelles : Ellen Degeneres avoue qu'elle a été agressée par son beau-père.

Ellen Degeneres avoue qu'elle a été agressée par son beau-père.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
8 8 Partages

L'animatrice Ellen DeGeneres a causé une onde de choc en révélant qu'elle avait été agressée sexuellement par son beau-père alors qu'elle était adolescente.

La célèbre animatrice, qui est aujourd'hui âgée de 61 ans, a expliqué qu'à l'époque, sa mère venait tout juste d'apprendre qu'elle souffrait d'un cancer du sein et le conjoint de celle-ci avait profité de l'occasion en guise de prétexte pour faire des attouchements à la poitrine de Degeneres afin de voir si elle avait des bosses.

Dans une entrevue accordée à David Letterman pour son émission "My Next Guest Needs No Introduction", Degeneres a expliqué: "Il m’a dit, quand ma mère était à l’extérieur, qu’il avait décelé une bosse dans son sein et qu’il avait besoin de vérifier les miens parce qu’il ne voulait pas la bouleverser."

L'animatrice s'est aussi exprimée à ce sujet lors d'une entrevue accordée au USA Today où elle a dévoilé: "Il m’a convaincue qu’il avait besoin de vérifier mes seins, avant de recommencer plus tard, puis encore et encore."

Degeneres avait brisé le silence pour la toute première fois à ce sujet lors d'un entretien avec le magazine Allure. L'animatrice avait expliqué souhaiter inspirer d'autres victimes de gestes similaires à sortir du silence. 

Enfin, lors de cet entretien, Degeneres s'était aussi confiée à propos d'un incident plutôt troublant mettant en scène son beau-père alors qu'il avait tenté de défoncer la porte de sa chambre: "Il a essayé d’enfoncer la porte, alors j’ai ouvert la fenêtre et je suis sortie avant de partir en courant, parce que je savais qu’il se passerait autre chose. [...] J’ai tout caché à ma mère parce que je voulais la protéger. Sinon, j’avais peur que ça ruine son bonheur. [...] C’est une histoire vraiment horrible et la seule raison pour laquelle j’en parle, c’est parce que je veux que les autres filles ne se laissent jamais faire de telles choses. [...] Quand je vois des gens briser le silence, tout particulièrement ces temps-ci, ça me met en colère de voir que les victimes ne sont pas prises au sérieux, parce qu’on n’invente rien!"

Partager sur Facebook
8 8 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie