Nouvelles : Émeutes dans des prisons italiennes à cause du coronavirus

Émeutes dans des prisons italiennes à cause du coronavirus

Une situation alarmante.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que l'Italie est le pays le plus touché par le coronavirus après la Chine, des révoltes ont éclaté dans quatre prisons transalpines après l'interdiction temporaire des visites familiales dans le but d'enrayer l'épidémie.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle inquiétante. Alors que l'Italie a enregistré 133 décès supplémentaires en raison du coronavirus en l'espace de 24 heures, des révoltes ont éclaté dans quatre prisons transalpines après l'interdiction temporaire des visites familiales dans le but d'enrayer l'épidémie. La prison de Frosinone, située au sud de Rome, fut une des premières à se distinguer avec une centaine de détenus qui se sont barricadés dans une section du bâtiment pour exprimer leurs mécontentements respectifs. Cependant, la police est intervenue pour remettre de l'ordre.

Toutefois, la violence est montée d'un cran dans la prison de Modène, raconte La Presse. En effet, la situation y est inquiétante puisque deux agents de sécurité ont été blessés. C'est désormais la police qui garde la prison puisqu'une vingtaine de membres du personnel ont été obligés de quitter l'établissement. Pour le moment, il y a encore peu de détails qui circulent sur cette émeute. Le quotidien ajoute que du côté de la prison de Poggioreale, ce sont les familles des détenus qui sont venus protester devant l'établissement.

La Presse indique que l'Italie est le pays le plus touché par le coronavirus après la Chine. Le quotidien souligne que 7375 personnes ont été contaminées sur le territoire transalpin. Malheureusement, 366 d'entre elles sont décédées. Une partie du pays a été placé en quarantaine jusqu'au 3 avril, c'est le cas de la région de la Lombardie, d'une partie de la Vénétie, de l’Émilie-Romagne et de l’est du Piémont.

Ajoutée à ça, La Presse souligne que les lieux de rassemblements comme les musées, les théâtres, les cinémas et les discothèques sont fermés dans les zones du pays qui ont été mises en quarantaine. Pour se protéger de l'épidémie, l'Italie a notamment passé une commande de 22 millions de masques de protection. Espérons pour le pays que la situation se calme au cours des prochains jours.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock