Nouvelles : En plus d'être plus sévère, le nouveau contrôle technique sera plus cher.

En plus d'être plus sévère, le nouveau contrôle technique sera plus cher.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

« Deux mauvaises nouvelles pour le prix d'une », c'est par cette expression qu'on pourrait illustrer la nature du nouveau contrôle technique qui sera imposé à tous les automobilistes français. On en connait certains qui ne vont pas être contents.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer une grande partie d'entre vous. En effet, la chaîne de télévision indique qu'une étude réalisée par le comparateur de prix Simplauto affirme que le nouveau contrôle technique, entré en vigueur depuis le 20 mai dernier, est plus cher et plus sévère. Ce n'est qu'une demi-surprise pour certains parce qu'il était prévu qu'il augmente légèrement, mais la hausse peut paraître parfois excessive selon les départements. En effet, selon cette étude, le coût moyen d'un contrôle technique est de 77,62 euros contre 69,08 euros auparavant.

BFMT TV va plus loin dans l'analyse puisque la chaîne de télévision indique que le contrôle technique coûte désormais 12,3% plus cher en moyenne dans tout le pays. Si sur le papier cette hausse ne parait pas immense, il existe bel et bien un écart de prix conséquent entre certains départements. Pour vous donner un exemple, le contrôle technique coûte 97,49 euros en Haute-Savoie contre 67,09 euros en Moselle. On parle tout de même d'une différence de prix de 30 euros, ce qui n'est pas rien à la fin du mois. Les Corses sont égalent ceux qui sont les plus affectés par cette hausse puisqu'ils payeront 92, 45 euros en moyenne.

Mais qu'est-ce qui explique une telle hausse ? BFM TV explique que le contrôle technique dure désormais plus longtemps. C'est l'augmentation du nombre de points (123 à 133) qui provoquerait un prix plus élevé. La chaîne de télévision avance également l'idée que le prix du contrôle technique est resté relativement stable au cours des 10 dernières années et que cette hausse ferait office de rattrapage tarifaire.

Enfin , comme si la hausse de prix ne suffisait pas, il va falloir également s'attendre à des contrôles techniques beaucoup plus sévères qui vont aller tester les capacités d'automobilistes. Des nouvelles très peu réjouissantes  pour les Français qui risquent à nouveau d'avoir les nerfs à vif avec cette nouvelle réglementation.

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock