Nouvelles : François Legault demande aux Québécois d'éviter d'aller à Montréal et en Estrie

François Legault demande aux Québécois d'éviter d'aller à Montréal et en Estrie

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le premier ministre du Québec, François Legault, a demandé aux Québécois, ce vendredi, d'éviter de se rendre à Montréal et en Estrie, les deux régions de la province les plus touchées par la pandémie de la COVID-19. 

« On n'est pas à l'étape de fermer ces régions-là, mais ne faisons pas exprès d'aller à Montréal ou en Estrie », a-t-il déclaré en conférence de presse. 

François Legault a ajouté qu'il demande aux personnes de Montréal et de l'Estrie de ne pas se déplacer dans les autres régions du Québec. 

Selon les journalistes, il y aurait plusieurs foyers de contagion à Montréal, notamment dans les arrondissements de Côte Saint-Luc, Parc Extension et Lasalle. Sans vouloir confirmer quels étaient les quartiers exacts les plus touchés, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a confirmé que des régions de Montréal étaient problématiques en ce moment.  

« Il pourrait y avoir des sous-quartiers de Montréal qui auraient des consignes données », a indiqué le Dr Arruda. « Ce sont des hypothèses. »

Selon le plus récent bilan des autorités sanitaires, le Québec compte maintenant 2 021 cas confirmés de la COVID-19 dont 971 à Montréal et 227 en Estrie. Ensemble, les deux régions compte pour près de 60 % des cas de toute la province. 

« Il y a présentement deux régions plus affectées que les autres par le virus : Montréal et l’Estrie. Les gens qui y habitent doivent limiter leurs sorties le plus possible. Les Québécois des autres régions doivent éviter de s’y rendre si ce n’est pas absolument essentiel. Évitons tous les déplacements non-essentiels », a indiqué François Legault sur Facebook, ce vendredi. 

« Pour donner de l’oxygène à nos entreprises, on annonce le report des remises de TVQ et de TPS au 30 juin. Et pour nos travailleurs à bas salaire, il y a encore de l’aide qui s’en vient », a-t-il ajouté. « On sait que ce n’est pas facile, et ce l’est encore moins pour les personnes les plus vulnérables. On demande aux Québécois d’être vigilants et d’avertir la police si vous êtes témoins de violence conjugale ou envers des enfants. Il faut protéger les plus vulnérables. Si on respecte rigoureusement notre plan, on va gagner cette bataille ensemble. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Facebook