Nouvelles : Il affirme avoir été congédié après avoir critiqué le cadeau de Noël que son employeur lui a offert

Il affirme avoir été congédié après avoir critiqué le cadeau de Noël que son employeur lui a offert

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Il s'agit d'une des histoires les plus insolites de la journée et elle nous vient de Colombie-Britannique où un jeune homme d'une vingtaine d'années affirme avoir perdu son emploi après avoir critiqué son entreprise qui lui a offert une sauce BBQ comme cadeau de Noël. 

C'est CTV News qui rapporte l'histoire de Hussien Mehaidli, un jeune homme de 27 ans qui affirme avoir perdu son emploi après avoir critiqué ouvertement sur les médias sociaux son entreprise qui lui a offert une sauce BBQ comme cadeau de Noël. Tout commence à Burnaby en Colombie-Britannique lorsqu'il reçoit le cadeau annuel de Fastenal, l'entreprise américaine pour laquelle il travaille depuis environ 6 ans. Habituellement, il explique qu'il reçoit une boîte bien garnie de friandises en tout genre. Un moment qu'il a toujours apprécié.

Toutefois, cette année, il affirme que son entreprise a mis moins d'effort dans ses cadeaux de fin d'année. En effet, d'après les photos qu'il a relayées sur Twitter, il a reçu une sauce BBQ d'une valeur de 6$ ainsi qu'un grattoir à barbecue en bois. Des cadeaux qui sont loin de l'avoir emballé. Il a donc décidé de se plaindre sur Twitter en utilisant un compte anonyme. Il publie donc une photo de ses cadeaux avec un message relativement agressif. «Quel genre d'entreprise multimilliardaire donne à ses employés canadiens sauce barbecue comme cadeau du temps des fêtes?  Les employés américains ont reçu une vraie boîte digne de ce nom».

Le lendemain après ce tweet, il reçoit un appel de son manager, raconte CTV News. Il pense que c'est lui qui se cache derrière ce tweet censé être anonyme. Toutefois, ce compte n'était pas si anonyme que ça, relate la chaîne de télévision. En effet, même si le nom de Hussien Mehaidli ne figurait nulle part, il avait par le passé publié une photo de lui. Il n'en fallait pas plus pour que son entreprise découvre le pot aux roses. Par la suite, il semblerait que cela soit le début d'une descente aux enfers pour le jeune homme de 27 ans.

CTV New raconte que 10 jours plus tard, il aurait perdu son emploi, soit deux jours avant la nouvelle année. Le motif ? Il n'aurait pas respecté le règlement de l'entreprise qui stipule que chaque employé doit avoir une conduite irréprochable. Ainsi, cette sortie sur les médias sociaux lui aurait fait perdre un emploi qu'il exerçait depuis environ 6 ans.

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie